Wall Street bousculée par la hausse des taux d’intérêt

La Bourse de New York a fléchi mardi, les investisseurs faisant preuve de fébrilité face à la montée des taux d’emprunt de la dette des Etats-Unis sur le marché obligataire.

Le Dow Jones Industrial Average, a mis fin à une série de huit séances consécutives de hausse en perdant 0,78% à 24.706,41 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a lâché 0,81%, à 7.351,63 points. L’indice élargi S&P 500 a abandonné 0,68%, à 2.711,45 points.

La publication en début de journée d’indicateurs économiques plutôt favorables sur les ventes au détail et l’activité manufacturière dans la région de New York ont alimenté l’optimisme sur la croissance économique des Etats-Unis au deuxième trimestre.

Cela a renforcé l’idée que la banque centrale américaine (Fed) allait continuer à relever cette année ses taux directeurs pour éviter une surchauffe de l’économie américaine et endiguer les risques d’inflation incontrôlée, favorisant par ricochet la progression des taux d’intérêt sur le marché obligataire.

Le taux de rendement sur les bons du Trésor à 10 ans, la maturité de la dette américaine la plus surveillée par les marchés, est ainsi monté mardi jusqu’à 3,09%, son plus haut niveau depuis juillet 2011. Le taux sur la dette à deux ans a grimpé jusqu’à 2,585%, un niveau inédit depuis 2008.

« C’est la première fois que la hausse des taux semble avoir un impact significatif sur les indices boursiers, les investisseurs en actions semblent regarder de plus en plus du côté des bons du Trésor », a noté Karl Haeling de LBBW.

HS avec AFP

 
 
 
 

Le gouvernement est prêt à autoriser les péages urbains à l’entrée des grandes agglomérations

Le gouvernement est prêt à autoriser les péages urbains à l’entrée des grandes agglomérations
Le gouvernement s’apprête à donner son feu vert pour la mise en place de péages à l’entrée des ...
LIRE LA SUITE
 

L’Iran prévient les États-Unis que son nouveau missile peut frapper « n’importe quel navire » aussi loin que 700 km

L’Iran prévient les États-Unis que son nouveau missile peut frapper « n’importe quel navire » aussi loin que 700 km
L'Iran a déclaré qu'il a augmenté la portée de ses missiles sol-mer à 700 km, selon un haut responsable ...
LIRE LA SUITE
 

Google, Facebook et Twitter passeront-ils de la liberté d’expression à la censure ? – révélations d’une fuite

Google, Facebook et Twitter passeront-ils de la liberté d’expression à la censure ? – révélations d’une fuite
Il semblerait que devant la devise de Chine : "SOIT VOUS LES SUPPORTEZ, SOIT VOUS LA FERMEZ !", Google se plierait ...
LIRE LA SUITE
 

Le mondialisme : cette idéologie hybride du XXIe siècle

Le mondialisme : cette idéologie hybride du XXIe siècle
Au XXe siècle, le totalitarisme était dominé par deux idéologies : le communisme et le fascisme. Au grand ...
LIRE LA SUITE