Des voleurs tirent une balle dans la tête d’un chien et le laissent entre la vie et la mort, ses propriétaires à la retraite ont besoin d’aide

7 novembre 2019 Mis à jour: 7 novembre 2019
FONT BFONT SText size

Des voleurs ont tiré une balle dans la tête d’un chien pour voler ses propriétaires, un couple de retraités de La Plata, en Argentine. Le chien se trouve maintenant entre la vie et la mort.

Le jeudi 31 octobre, quatre voleurs sont entrés dans la résidence d’un couple de retraités âgés de de 62 et 76 ans dans le secteur de Los Hornos, à la périphérie de la ville argentine de La Plata. En pénétrant dans la propriété, ils ont trouvé leur chien de garde de 12 ans, un border collie appelé Malevo, à qui ils ont tiré une balle dans la tête avant même qu’il ne puisse réagir.

Les voleurs, dont l’un portait une cagoule, sont allés là où se trouvait le couple, tandis que le chien gisait sur le sol, inconscient et mourant. Ils ont été contraints de se jeter à terre et de leur donner tous leurs objets de valeur, soit environ 530 €, une télévision de 80 cm, un fusil de chasse de calibre 16 et un téléphone portable, selon El Clarin. « Ils ont même eu la chance que je sois allé chercher ma pension ce jour-là », a déploré Renato Santoni.

Cependant, pour le couple, malgré tout ce qu’il a perdu, le plus difficile a été de voir son animal de compagnie bien-aimé dans ces conditions difficiles. Ils n’arrivaient pas à croire la violence avec laquelle les voleurs avaient attaqué le chien qu’ils avaient adopté il y a plus d’une décennie, lorsque ses propriétaires l’avaient rejeté parce qu’il mangeait les poules. « Peut-être qu’il les a mordus ou qu’il a essayé de les mordre », a supposé M. Santoni, selon Infobae. « Un tel mal n’est pas justifié », ajoute-t-il. « Je ne pouvais même pas le regarder, je me sentais très mal », a indiqué le retraité.

Après l’agression, la police du poste de police n°3 de La Plata s’est rendue à la maison et a emmené le chien dans un centre vétérinaire pour qu’il y reçoive les premiers soins. Le chien, dans un état critique, a ensuite été transféré à la Faculté vétérinaire de l’Université nationale de La Plata (UNLP), où il est actuellement hospitalisé avec sérum et respirateur.

Après son hospitalisation, comme les propriétaires n’avaient pas l’argent pour payer les frais médicaux, certains policiers ont décidé d’organiser un mouvement de solidarité sur Facebook pour recueillir des fonds afin de sauver la vie de Malevo.

« Face au refus de beaucoup, à l’incompréhension des autres et au fait qu’on leur avait tout volé, la seule chose qui restait à ces grands-parents était de pleurer pour leur chien mourant », explique le commissaire adjoint Juan Rodriguez sur les réseaux sociaux, selon Infobae. « Le chien est vivant, avec une balle dans la tête, mais j’ai besoin d’aide pour couvrir les frais parce que, avec le sergent Daronco du commandement de La Plata, nous sommes responsables de l’animal pour le moment », a déclaré le fonctionnaire, essayant de trouver le soutien des internautes au bon cœur.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé