La voie la plus directe pour s’améliorer soi-même

Souvent nous exagérons nos défis et considérons que nous avons fait de gros efforts sans avoir vraiment donné de nous-même
11 mai 2022 Mis à jour: 12 mai 2022
FONT BFONT SText size

Y a‑t‑il une mauvaise habitude dont vous essayez de vous débarrasser depuis des années ? La procrastination ? Le manque de patience ? Le désordre ? Personnellement, je sais que j’en ai une.

Laissez‑moi d’abord vous rappeler que personne n’est parfait, personne. Jusqu’à la mort, nous devons travailler sur nous‑même. Tant que vous ne vous êtes pas totalement égaré ou que vous n’avez pas perdu tout espoir, ce n’est pas une tragédie si vous n’arrivez pas à atteindre certains critères. L’essentiel est d’avoir une bonne vie pleine de sens et c’est à la portée de tous.

La façon dont nous vivons a vraiment de l’importance. Nos mauvaises habitudes nuisent à notre bien‑être personnel et pèsent sur notre entourage. C’est tout l’inverse de celles qui sont vertueuses, elles constituent un véritable cadeau pour nous‑même et pour les autres.

Neuf personnes sur dix ne font pas vraiment d’efforts

Quand il s’agit de mauvaises habitudes, j’entends régulièrement : « Il y a telle choses avec laquelle je lutte vraiment, et ce, depuis longtemps. »

Quand j’entends cela, je compatis. Nous payons tous le prix de nos mauvaises habitudes et nous avons parfois l’impression de ne pas savoir comment les dépasser une fois pour toutes.

Cependant, je ne suis pas sûr que « lutte » soit le mot juste pour décrire ce qui se passe chez la plupart des gens que j’écoute. Lutter implique un effort vigoureux et soutenu. Or, dans neuf cas sur dix, il apparaît que les efforts engagés manquent de fermeté et de régularité, quand bien même les intentions sont bonnes.

Un exemple admirable à suivre

J’ai récemment lu l’autobiographie de Benjamin Franklin. En plus d’être fasciné par l’histoire de sa vie, les efforts qu’il faisait pour être la meilleure version de lui‑même m’ont vraiment inspiré. Pendant toute sa vie d’adulte, il a tenu un journal dans lequel il suivait quotidiennement ses progrès en cultivant 13 vertus.

Chaque fois qu’il n’était pas à la hauteur d’une de ces vertus, il marquait ce jour d’un point dans son carnet. À la fin de la journée, il réfléchissait à ses erreurs et se demandait comment il pourrait s’améliorer le lendemain.

On peut considérer que ce type d’approche est désuet et simpliste, pourtant Benjamin Franklin est devenu une grande figure historique, ses réalisations été nombreuses et variées et il était admiré par ses amis et ses pairs.

Tout au long de sa vie, Benjamin Franklin a eu conscience de son imperfection. C’est ce qui rend ce personnage si intéressant et le démarque de tant d’autres. Il s’est efforcé de lutter contre ses défauts. Il travaillait à devenir un homme meilleur dans ses actes, à se rendre utile pour son entourage.

Confondre la facilité et la difficulté

Si 100 personnes appliquaient l’approche simple et directe de Benjamin Franklin pour s’améliorer et s’y tenaient sérieusement pendant un an, je parie que 99 d’entre elles seraient surprises par l’ampleur des progrès réalisés.

Malheureusement, beaucoup choisiront une autre voie, ce qui me rappelle une citation de l’investisseur Warren Buffet : « Il semble y avoir une caractéristique humaine perverse qui aime considérer comme difficiles des choses qui en réalité sont faciles. »

C’est ce qu’on appelle se duper soi‑même. Nous sommes souvent prompts à croire que nous avons fait de gros efforts là où ils n’étaient que modérés, à interpréter notre parcours de sorte à conserver le bon rôle.

Au lieu de faire les efforts nécessaires pour progresser lentement et régulièrement, nous faisons d’autres choses qui ressemblent à du travail, mais qui ne nous demandent pas vraiment de nous dépasser. Au lieu franchir le cap et de nous attaquer au fond du problème, nous continuons à lire et à analyser ce qui ne va pas sur un plan théorique, à chercher des raccourcis, élaborer des plans détaillés, etc.

Un effort soutenu dans une seule direction

Dans ma propre vie, j’ai éprouvé un grand soulagement en constatant que le changement personnel n’est pas aussi compliqué qu’on veut nous le faire croire. Pour dire les choses simplement, le progrès est le résultat d’un effort soutenu dans une seule direction. Il n’y a pas de secret.

Si vous souhaitez essayer vous‑même, il vous suffit de prendre le cadre général ci‑dessous et de l’adapter à vos besoins.

1/ Choisissez un ou quelques changements que vous aimeriez apporter ;
2/ Créez une méthode simple pour suivre vos progrès quotidiens ;
3/ Trouvez quelques minutes chaque matin pour définir vos intentions pour la journée ;
4/ Trouvez quelques minutes chaque soir pour réfléchir à vos efforts ;
5/ Respectez ce plan pendant un an (ou mieux encore, toute une vie).

***
Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé