Voici pourquoi de nombreux conducteurs chinois tuent intentionnellement les piétons qu’ils heurtent accidentellement

Les choses peuvent devenir dramatiquement horribles lorsque des piétons sont accidentellement heurtés par des automobilistes en Chine.

En 2011, une vidéo virale troublante de Foshan, au Guangdong, montrait une fillette de 2 ans, surnommée Yue Yue, renversée par deux véhicules. Ni les automobilistes ni les 18 piétons et cyclistes qui sont passés à côté ne se sont arrêtés pour l’aider.

©Video Screenshot | NTDTV
©Epoch Times Photo Archive

Ce qui est encore plus horrible, c’est que certains automobilistes en Chine préfèrent tuer le piéton plutôt que de le blesser lorsqu’il est impliqué dans un accident de la route. Pour s’assurer que la victime est morte, le conducteur écrase intentionnellement le piéton à plusieurs reprises.

L’avocat new-yorkais Geoffrey Sant s’est penché sur ce phénomène choquant du « hit-to-kill » dans un article publié sur Slate.

Selon M. Sant, ces dernières années, des caméras de vidéosurveillance à travers la Chine ont régulièrement capturé des conducteurs qui venaient de renverser accidentellement un piéton et ont intentionnellement fait marche arrière pour tuer la personne blessée.

M. Slate raconte un incident qui s’est produit en avril 2015, également à Foshan, au Guangdong, où une fillette de 2 ans avait été heurtée par une BMW qui traversait un marché aux fruits.

La grand-mère de la fillette a crié : « Arrêtez ! Vous avez heurté une enfant ! »

Un chauffeur de camion roule sur un garçon à quatre reprises. (©Video Screenshot | CCTV)

La conductrice sans permis de conduire de la BMW s’est arrêtée un moment avant de passer en marche arrière pour heurter la fillette à mort, pas seulement une fois mais trois fois.

Sans remords ni culpabilité, la conductrice est sortie de la voiture et a dit : « Ne dites pas que je conduisais la voiture. Dites que c’était mon mari. On peut vous donner de l’argent. »

Lorsque l’affaire a été portée devant les tribunaux, la femme a affirmé qu’il s’agissait d’un accident et elle n’a été condamnée qu’à deux ou quatre ans de prison.

En 2008, des images de vidéosurveillance ont montré une voiture Volkswagen Passat blanche faisant marche arrière à grande vitesse pour écraser une grand-mère de 64 ans. Le chauffeur, Zhao Xiao Cheng, a fait des allers-retours répétés sur la dame âgée, il l’a projetée sur le trottoir où il lui a passé dessus au moins cinq fois.

Zhao voulait clairement tuer la grand-mère qu’il venait de heurter. Au-delà de toute attente, il n’a pas été reconnu coupable d’homicide volontaire.

Le tribunal de Taizhou, dans la province du Zhejiang, a condamné Zhao à trois ans de prison à peine pour avoir pris la grand-mère pour un sac poubelle, ce qui donne foi à l’affirmation de Zhao selon laquelle il l’aurait prise pour un sac poubelle. Pour compenser sa « négligence », il n’a versé qu’environ 60 000 euros à la famille de la grand-mère.

Malheureusement, de tels actes immoraux sont si courants que les Chinois ont même un adage à leur sujet : «  Il vaut mieux heurter et tuer que heurter et blesser. »

Alors, pourquoi est-ce que ça se produit ?

Apparemment, les conducteurs tuent intentionnellement les piétons qu’ils heurtent de peur de payer des indemnités élevées, parce que selon la loi chinoise il est plus économique de tuer une personne que de la blesser.

Selon le système juridique chinois, les accusés doivent payer une indemnité unique d’environ 26 000 à 44 000 euros pour avoir tué quelqu’un dans un accident de la route.

Tandis que dans les cas de blessures graves, l’accusé est tenu responsable des paiements pendant toute sa vie. Le conducteur devra payer pour les soins à vie du survivant handicapé, qui peuvent dépasser un million de dollars.

De plus, le conducteur peut échapper à des accusations de meurtre simplement en soudoyant les fonctionnaires locaux ou en engageant un avocat.

« C’est un scénario très triste. Je tiens à préciser que ce n’est pas quelque chose qui se produit chaque fois qu’il y a un accident. Mais il est vrai que les conducteurs qui heurtent un piéton reviendront et le heurteront une deuxième, voire une troisième fois pour s’assurer qu’il est bien mort », a déclaré Carol Off, l’animatrice de As it Happens.

Qu’en est-il de l’indifférence manifestée par les nombreux passants dans l’infâme accident de la petite Yue Yue ?

Selon un article publié par The Epoch Times, il existe un phénomène en Chine où des fraudeurs orchestrent de fausses blessures routières, ou tombent délibérément devant une voiture pour tenter de réclamer une indemnisation à des conducteurs.

De plus, ils ciblent également les passants. Après s’être « effondré », un bon samaritain peut vouloir donner un coup de main, puis l’arnaqueur finit par poursuivre le passant, ce qui fait partie de l’arnaque.

Cela a conduit au triste phénomène où les piétons sont maintenant réticents à aider par crainte d’être poursuivis en justice.

D’un autre côté, il y a beaucoup de gens apathiques qui s’en fichent.

©Pixabay | pedroserapio

La compassion fait partie de ce qui nous rend humains. Il est difficile de croire que quelqu’un ignorerait sa conscience pour tuer une personne simplement parce que c’est moins cher et que les gens refusent maintenant d’aider une personne tombée ou blessée à se protéger des escrocs.

C’est peut-être là la terrible conséquence d’une société corrompue avec une morale en déclin ?

Alors, pourquoi la nation chinoise a-t-elle perdu son humanité ?

Pour trouver la réponse à la crise morale de la Chine, plongeons dans l’histoire.

La Chine, avec ses 5 000 ans de civilisation, était autrefois appelée la Terre du Divin, ou Shen Zhou. Selon les anciens Chinois, leur riche culture, y compris la musique, la médecine, la calligraphie et les vêtements étaient transmis par les divinités.

Pendant des milliers d’années, le confucianisme, le bouddhisme et le taoïsme étaient les croyances complémentaires de la société chinoise, influençant chaque aspect de la vie des gens.

Malheureusement, depuis que le Parti communiste chinois (PCC) a usurpé le pouvoir, il a utilisé la violence pour anéantir la culture traditionnelle, la foi, les bases spirituelles ainsi que les concepts éthiques et les structures sociales de la nation par des campagnes telles que la tristement célèbre Révolution culturelle.

Comme l’affirme le livre The Nine Commentaries on the Communist Party : (http://www.ninecommentaries.com/french/) « Pendant plus de 80 ans, tout ce que le PCC a touché était souillé de mensonges, de guerres, de famine, de tyrannie, de massacres et de terreur. »

Le PCC n’a pas seulement causé la mort de 80 millions de personnes, il a aussi transformé « l’empathie, l’amour et l’harmonie entre les peuples » en « lutte et haine ».

La vénération et l’appréciation du ciel et de la terre ont été remplacées par un désir arrogant de « se battre contre le ciel et la terre », peut-on lire dans un extrait des Neuf commentaires.

« Il en a résulté un effondrement total des systèmes sociaux, moraux et écologiques, et une crise profonde pour les Chinois – et en fait pour l’humanité. Toutes ces calamités ont été causées par la planification, l’organisation et le contrôle délibérés du PCC. »

©Epoch Times

Comme l’a dit un critique à Voice of America en faisant allusion au cas de la petite Yue Yue – ceci est « un phénomène politique et non culturel. C’est le résultat de la répression constante de la droiture, de la sympathie et de la bonté par le Parti communiste au pouvoir en utilisant des moyens politiques et législatifs. »

Pour en savoir davantage sur le plan systématique du PCC visant à corroder le tissu moral de la Chine, veuillez consulter le site http://www.ninecommentaries.com/french/.

Regardez China Uncensored ci-dessous pour en savoir plus sur le phénomène chinois du hit-and-kill :

Version originale

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

VIDÉO RECOMMANDÉE :

Un docteur témoigne de l’horreur des prélèvements d’organes forcés en Chine

 
 
 
 

POLLUTION – Des milliers de boulettes de paraffine découvertes sur 115km du littoral picard

POLLUTION – Des milliers de boulettes de paraffine découvertes sur 115km du littoral picard
Des dizaines de tonnes de boulettes de paraffine ont été découvertes ce weekend échouées sur la plage entre ...
LIRE LA SUITE
 

Des singes de laboratoire sauvés par le parc animalier-refuge de La Tanière

Des singes de laboratoire sauvés par le parc animalier-refuge  de La Tanière
Ours issu d'un cirque espagnol, loups tchèques, éléphant, chevreuil, poules, lapins : au parc animalier de La Tanière, ...
LIRE LA SUITE
 

Les Nicaraguayens suivent le Venezuela et Cuba et protestent contre le régime socialiste

Les Nicaraguayens suivent le Venezuela et Cuba et protestent contre le régime socialiste
Le 16 mars dernier, des manifestants opposés au président nicaraguayen Daniel Ortega sont descendus dans la rue réclamant ...
LIRE LA SUITE
 

Torture psychologique : les pires cicatrices sont celles qui restent dans l’esprit

Torture psychologique : les pires cicatrices sont celles qui restent dans l’esprit
Note de la rédaction : Epoch Times publie un certain nombre d’articles relatant le recours à la torture ...
LIRE LA SUITE