[Vidéo] Ce Teckel aime surveiller la maison par-dessus tout, ses maîtres lui construisent une rampe pour qu’il prenne de la hauteur

16 novembre 2022 Mis à jour: 16 novembre 2022
FONT BFONT SText size

Miles, le Teckel, a beau être petit, cela ne l’a pas empêché de vouloir monter la garde. Il était tellement déterminé à être le chien de garde de la famille que ses maîtres lui ont construit une rampe, spécialement pour ce travail.

Sa maîtresse Jenna Johnson, 38 ans, travaille comme assistante dans une agence d’assurance maladie. Elle raconte que Miles est toujours « très vigilant ». Il reste allongé près de la porte de leur jardin à surveiller la route. « Chaque fois qu’il remarque un mouvement, il aboie et court pour que je vérifie ce qui se passe avec lui. »

Il persiste jusqu’à ce qu’elle se lève et regarde ce qu’il voit, qu’elle s’en occupe ou lui dise que c’est bon. Jenna a réalisé que son fougueux teckel prenait son poste de sentinelle au sérieux.

« Une fois que j’ai compris ce qu’il essayait de me dire, et que ce comportement n’était pas un hasard mais quelque chose qui l’intéressait vraiment, j’ai trouvé réconfortant qu’il ait trouvé son but et qu’il fasse ce travail quoi qu’il arrive. »

(Avec l’aimable autorisation de @baddogmiles)

Jenna est très proche de Miles depuis qu’il est chiot. Il a trois ans désormais. Elle l’a rencontré le lendemain de sa naissance, le 9 novembre 2019, et ce fut « le coup de foudre ». Depuis qu’elle l’a amené dans sa maison dans l’Oregon une fois qu’il a été sevré à trois mois, Jenna et Miles sont constamment ensemble.

Souvent, elle s’allonge sur le sol pour jouer avec lui. À un moment, elle a commencé à remarquer comment le petit chien voyait et vivait le monde. Miles est toujours à l’aise avec les rampes pour monter et descendre du lit, du canapé et des chaises de la famille, alors Jenna a pensé : pourquoi ne pas construire quelque chose pour « l’aider à s’élever dans ses fonctions de chien de garde ? »

C’est alors que le mari et le beau-père de Jenna sont intervenus. Au début, ils ont tous ri et plaisanté sur cette idée extravagante, mais très vite, le brainstorming a commencé. La priorité était de faire quelque chose de sûr – et ils n’étaient pas encore certains que Miles ne tenterait pas de sauter par-dessus la barrière.

(Avec l’aimable autorisation de @baddogmiles)
(Avec l’aimable autorisation de @baddogmiles)

« Mon beau-père a pris sur lui de trouver du bois de rechange que nous avions à la maison et a couru à la quincaillerie pour obtenir les entretoises. »

Le trio ingénieux a placé un filet en plastique rigide pour la sécurité, et a collé des bardeaux de toit et des bâtons pour remuer la peinture sur la rampe pour empêcher Miles de glisser lorsqu’il descendait. Et voilà, ils ont obtenu une passerelle soignée, conçue sur mesure.

Miles l’a tout de suite aimée. Ses propriétaires l’ont placé en haut de la clôture pour voir comment il réagirait et, après quelques pas timides, le petit chien a réalisé à quel point la vue était imprenable.

(Avec l’aimable autorisation de @baddogmiles)
(Avec l’aimable autorisation de @baddogmiles)

Voyant que le chien n’avait pas peur, Jenna, son mari et son beau-père ont terminé les derniers travaux de construction et lancé le premier essai officiel.

Avec quelques friandises et beaucoup de félicitations, explique Jenna.

« Pour le tester et voir s’ils pouvaient lui faire confiance en matière d’auto-préservation, plusieurs tours ont été déployés pour voir s’il sauterait du sommet. S’il jamais il montrait de l’intérêt, à l’époque ou aujourd’hui, pour essayer de sauter par-dessus, nous l’enlèverions et il ne serait plus jamais autorisé à remonter. »

(Avec l’aimable autorisation de @baddogmiles)

Jenna a initialement partagé les vidéos de Miles sur Instagram et Tiktok pour ses amis et sa famille. Mais il semble que « le monde ait décidé que c’était leur chien aussi ».

« Cela a été un honneur de le partager avec le monde entier et de savoir que tant de personnes se soucient de lui. »

Jenna Johnson dit qu’elle ne sait pas comment exprimer le lien qu’elle partage avec Miles, « c’est comme si un chien de dessin animé avait pris vie ».

« C’est incroyable de voir une si grande personnalité dans un si petit corps. Une des plus grandes joies de ma vie est de pouvoir partager l’amour de Miles avec tout le monde, et de montrer que, quelle que soit votre taille, tant que vous avez quelqu’un qui croit en vous, vous pouvez le faire. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé