[Vidéo] Revivez la soirée d’ouverture des Fêtes de Bayonne 2022 avec sa foule record en blanc et rouge

29 juillet 2022 Mis à jour: 29 juillet 2022
FONT BFONT SText size

La foule habillée en blanc et rouge était bien au rendez‑vous ce mercredi 27 juillet pour l’ouverture de l’édition 2022 des célèbres Fêtes de Bayonne. Les clés de la ville ont été lancées depuis le balcon de l’hôtel de ville, comme le veut la tradition depuis 90 ans. Ces fêtes sont inscrites à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel français.

Le coup d’envoi officiel des Fêtes de Bayonne 2022 a été lancé place de la Liberté, pour cinq jours et nuits de festivités jusqu’au dimanche 31 juillet. Une foule record de festivaliers vêtus de la tenue blanche avec le foulard et la ceinture rouges avait déjà commencé la fête bien avant le lancement des clés.

« Ça fait super plaisir de revoir les gens en blanc et rouge. Et surtout, de refaire la fête avec des gens qu’on connaît pas ! », s’exclame une femme de la foule à France 3.

Au programme de cette soirée d’ouverture, il y a eu le concert de l’Harmonie bayonnaise et la Tamborrada du roi Léon, puis la cérémonie officielle depuis le balcon de la mairie de Bayonne à 22 heures. Les trois clés de la ville ont été lancées à la foule. Au lieu d’inviter des personnalités au balcon, ce sont trois personnes du milieu médical qui ont eu cet honneur cette année.

La chanteuse Anne Etchegoyen se trouvait elle aussi au balcon pour chanter avec la foule Hegoak, un poème basque qui est une véritable ode à la liberté et à l’amour.

À la tombée de la nuit, la mascleta, feu d’artifice sonore tiré depuis une barge sur l’Adour, a clôturé la cérémonie d’ouverture. C’était parti pour une première nuit de folies.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé