Vidéo- Départ du plus gros paquebot du monde le « Wonder of the Seas » à Saint-Nazaire

6 novembre 2021 Mis à jour: 6 novembre 2021
FONT BFONT SText size

Le 5 novembre, le « Wonder of the Seas », présenté comme le plus gros paquebot du monde (362 m), a quitté Saint-Nazaire où il a été construit par les chantiers de l’Atlantique pour le compte du croisiériste Royal Caribbean International.

Sous les yeux de centaines de curieux, appareil de photo ou téléphone portable à la main pour immortaliser l’instant, le « Wonder of the Seas » a appareillé sous un magnifique soleil pour Marseille où il est attendu mardi pour d’ultimes finitions. Son exploitation commerciale est prévue à partir de mars prochain.

« Wonder of the Seas », qui peut recevoir, équipage inclus, plus de 9000 personnes sur 16 étages, représente « une synthèse unique d’innovation, de technologie de pointe, et d’un savoir-faire partagé par des milliers d’ouvriers, de techniciens et d’ingénieurs », a fait valoir le Directeur général des Chantiers, Laurent Castaing.

Une longueur de 362 mètres sur 66 mètres de large

Ce paquebot de croisière entre dans le cadre du contrat signé en décembre 2012 entre les Chantiers de l’Atlantique et Royal Caribbean. Ce contrat, dit de la classe Harmony, porte sur quatre navires de très grandes dimensions.

La première unité, « Harmony of the Seas », a été livrée à son armateur en mai 2016, suivie par « Symphony of the Seas » en mars 2018. La troisième unité de la série est « Wonder of the Seas ».

D’une longueur de 362 mètres et 66 mètres de large, les navires de cette classe sont les plus grands jamais construits. « De par leur conception architecturale, ce sont des navires révolutionnaires. Ils disposent en effet d’une superstructure ouverte sur une promenade intérieure proposant une tyrolienne, un manège artisanal et un véritable parc arboré agrémenté de restaurants, bars et boutiques », indiquent les Chantiers sur leur site internet.

Le navire de croisière « Wonder of the seas » de l’opérateur américain Royal Caribbean Cruise ship (RCCL) peut recevoir, équipage inclus, plus de 9000 personnes sur 16 étages. (Photo : SEBASTIEN SALOM-GOMIS/AFP via Getty Images)

Conçu pour le marché chinois

Le navire, dont la première tôle a été découpée en avril 2019 pour une mise à flot en septembre 2020 et des essais en mer en août dernier, compte 2807 cabines et 64 suites. Il peut accueillir près de 7000 passagers (6988) pour 2300 membres d’équipage.

Le « Wonder of the seas » était initialement conçu pour le marché chinois qui s’est détourné des croisières internationales avec la crise du Covid-19, maladie causée par le virus du PCC (Parti communiste chinois). Réorienté vers la clientèle américaine dans les Caraïbes, il a ainsi fallu changer tous les panneaux indicateurs et passer du mandarin à l’anglais.

L’armateur avait également installé des tables de Mahjong, de poker ou de black jack. Il a donc fallu apporter des modifications pour adapter les salles de jeu à une clientèle américaine. Les table de Mahjong ont notamment été remplacées par des machines à sous.

 


Rejoignez Epoch Times sur Telegram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé