Variole du singe : le premier cas suspect en Grèce avait… la varicelle

24 mai 2022 Mis à jour: 24 mai 2022
FONT BFONT SText size

Les résultats des examens sérologiques effectués sur un touriste anglais en Grèce sont tombés. Ce premier cas suspect de variole du singe dans le pays était en fait… la varicelle.

Suspecté d’avoir la variole du singe, le touriste anglais et sa partenaire de voyage avaient été transférés samedi à l’hôpital et mis à l’isolement.

« Le virus du singe n’a pas été détecté après examens sérologiques sur l’homme hospitalisé à l’hôpital Attikon, mais la varicelle a été détectée suite à deux examens successifs », a annoncé dimanche 22 mai l’organisme de santé publique dans un communiqué.

 

 

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé