Val-d’Oise : menacé d’expulsion, un trentenaire agresse des policiers à l’arme blanche et décède après un tir de taser

26 juin 2021 Mis à jour: 26 juin 2021
FONT BFONT SText size

Une expulsion locative a tourné au drame, ce mercredi 23 juin, à Pierrelaye (Val-d’Oise). L’homme, qui était menacé d’expulsion depuis le mois de janvier, s’en est pris aux fonctionnaires.

Accompagné de policiers, un huissier s’est rendu au domicile d’un homme de 34 ans pour procéder à son expulsion, ce mercredi 23 juin vers 9 h 50. Mais la situation a très vite dégénéré, ainsi que le rapporte Actu.fr. L’individu, résidant rue Léon-Germain-Pelouse à Pierrelaye, se serait saisi d’un couteau après avoir ouvert la porte aux fonctionnaires. Il aurait alors tenté de les poignarder.

Pour se défendre, l’un des policiers aurait fait usage de son arme de service, mais sans toutefois toucher l’individu. Son collègue, lui, aurait utilisé son pistolet à impulsion électrique. À la suite de quoi le trentenaire a été victime d’un arrêt cardiaque soudain et, malgré l’arrivée du SAMU et des sapeurs-pompiers 10 minutes plus tard, il est décédé.

Afin de déterminer les causes exactes de cet accident, une enquête a été ouverte. Elle a été confiée à l’Inspection générale de la Police nationale (IGPN), précise encore Actu.fr. Michel Vallade, le maire de Pierrelaye, a qualifié de « dramatique », la manière dont cette expulsion s’est déroulée. « On sait que les tirs de taser peuvent entraîner des arrêts cardiaques, mais les policiers avaient-ils la possibilité de le neutraliser autrement ? C’est difficile… », a souligné l’élu à Actu.fr.

Il a expliqué que le défunt n’avait jamais répondu aux courriers que les services des affaires sociales de la municipalité lui avaient adressés, dans le cadre d’un relogement. L’expulsion lui pendait au nez depuis janvier. La trêve hivernale, prolongée de deux mois supplémentaires en raison de la crise sanitaire, était arrivée à échéance début juin et l’homme était donc sommé de quitter les lieux.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé