Val-de-Marne : trois corps retrouvés dans une maison après un incendie

2 mai 2022 Mis à jour: 2 mai 2022
FONT BFONT SText size

Trois corps, qui pourraient être ceux d’une femme et de ses deux enfants, ont été retrouvés dans une maison détruite samedi 31 avril par un incendie, à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), a indiqué dimanche le parquet de Créteil à l’AFP, confirmant une information du Parisien.

Le père de famille, un homme de 57 ans, a été placé en garde à vue samedi soir avant d’être hospitalisé dimanche 1er mai dans une unité psychiatrique, a précisé le parquet.

Selon une source proche du dossier, cet homme pourrait être atteint du syndrome de Diogène : il accumulait chez lui des quantités très importantes de déchets et d’affaires qui ont aidé à la propagation du feu.

L’incendie a mis trois heures à être maitrisé samedi soir. Une centaine de pompiers et une trentaine d’engins ont été mobilisés.

Trois corps calcinés pourraient être la mère et deux enfants

Trois corps calcinés ont été retrouvés dimanche dans les décombres. Il pourrait s’agir de ceux de la mère et des deux enfants.

Une enquête a été ouverte pour incendie criminel, mais les circonstances exactes dans lesquelles s’est déclaré l’incendie sont encore floues.

Selon les premières constatations des pompiers, il pourrait s’agir d’un feu de poubelle qui se serait propagé à des véhicules puis au pavillon où vivait la famille.

L’enquête a été confiée à la police judiciaire du Val-de-Marne.

 ***
Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé