Val-de-Marne : deux pitbulls blessent une personne et tuent son chien en laisse

2 avril 2022 Mis à jour: 2 avril 2022
FONT BFONT SText size

Lundi 28 mars, à Bonneuil-sur-Marne dans le Val-de-Marne, deux pitbulls ont blessé une personne et tué un chien en laisse. Les deux chiens étaient en liberté au moment de l’attaque.

L’agression s’est produite lundi matin à Bonneuil-sur-Marne. Alors qu’elle se promenait avec son chien en laisse, une personne a été attaqué et blessée par deux pitbulls en liberté, qui s’en sont ensuite pris à son chien, a rapporté Actu.fr. Le pauvre animal est mort sur place de ses blessures. Quant aux deux pitbulls, ils ont été rapidement appréhendés puis placés en fourrière à l’arrivée des secours.

Après cette attaque, la municipalité de Bonneuil-sur-Marne a rappelé la législation en vigueur concernant la détention et les conditions de circulation des chiens dits dangereux, a rapporté 20 Minutes. Parmi ces règles figure un accès interdit aux chiens de 1re catégorie aux transports en commun et à certains lieux publics. Les chiens de 1re et de 2e catégorie doivent également être muselés suivant les circonstances.

« Tout contrevenant au respect de ces règles, risque une amende, la confiscation de l’animal et un signalement aux autorités compétentes », a indiqué la mairie dans un communiqué. La personne blessée a pu être transportée à l’hôpital et soignée. Malheureusement, elle est rentrée chez elle sans son animal de compagnie. Le propriétaire des chiens, lui, a été convoqué par les forces de l’ordre.

« La Ville de Bonneuil va renforcer ses campagnes de sensibilisation. Pour la sécurité et la tranquillité publique, nous comptons sur le civisme et la responsabilité de chacun », a conclu mairie.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé