Les vaccins n’empêchent pas la propagation du Covid, comme le prétendent les gouvernements

23 décembre 2021 Mis à jour: 23 décembre 2021
FONT BFONT SText size

Les vaccins ne sont pas aussi efficaces pour empêcher la propagation du Covid-19 que les gouvernements le prétendent, selon une analyse réalisée par le Justice Centre for Constitutional Freedoms canadien (JCCF).

Cette analyse, publiée mardi dernier, révèle que les affirmations des responsables gouvernementaux selon lesquelles la vaccination obligatoire réduirait ou arrêterait la propagation du Covid ne sont soutenues ni par la science médicale ni par l’expérience réelle des pays qui ont atteint le plus haut niveau de vaccination.

« Malheureusement, et contrairement aux discours des gouvernements et à la couverture médiatique au Canada et aux États-Unis, les preuves suggèrent fortement que les vaccinations n’arrêtent pas la propagation du Covid – ni des souches originales ni des variants Delta et Omicron qui ont suivi », a indiqué le JCCF.

Dans leur analyse, les experts du JCCF ont comparé les déclarations des gouvernements et des organismes officiels de santé au sujet de l’efficacité des vaccins pour stopper la propagation du coronavirus avec la situation réelle dans les États ayant une population « fortement vaccinée » – notamment en Israël, en Suède, au Royaume-Uni, à Gibraltar et dans l’État américain du Vermont.

« Nous concluons que, quelle que soit l’utilité que les vaccins peuvent avoir dans la réduction des hospitalisations et de la mortalité, ils ne ‘fonctionnent’ pas avec l’efficacité que les dirigeants gouvernementaux prétendent – et certainement pas au point que leur application obligatoire ou les passeports vaccinaux puissent être justifiés au Canada », ont-ils déclaré.

Preuves de la réinfection

L’enthousiasme pour la vaccination de masse se base sur le concept « d’immunité collective » qui veut dire que lorsqu’un nombre suffisant de personnes au sein d’une société sont immunisées contre une maladie, il devient plus difficile pour un individu infecté de propager le virus.

Cependant, les auteurs de l’analyse indiquent que des preuves concrètes montrent que, même dans les sociétés fortement vaccinées, des personnes entièrement vaccinées continuent de contracter et de mourir du Covid-19.

L’un des exemples est celui d’Israël, qui a été le premier pays au monde à avoir la majorité de ses citoyens entièrement vaccinés. Cependant, les cas du Covid ont commencé à augmenter en juin 2021, et plus de 13 000 personnes entièrement vaccinées ont attrapé le virus entre le 11 et le 31 juillet 2021.

« À ce jour, aucun gouvernement n’a présenté au public des preuves à l’appui de son message de propagande répété et rempli de peur – un message selon lequel la vaccination arrête la propagation du Covid », souligne l’analyse des experts du JCCF.

« Dans une société libre et démocratique, une politique inefficace de vaccination obligatoire et de passeport vaccinal qui permettent de participer à [des activités] normales de la société – excluant délibérément les Canadiens non vaccinés de la société civile – ne peut être justifiée en tant qu’une limitation raisonnable des droits et libertés garantis par la Charte canadienne des droits et libertés. »


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

 

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé