États-Unis: trois vaches emportées par un ouragan retrouvées vivantes sur une île

14 novembre 2019 Mis à jour: 15 novembre 2019
FONT BFONT SText size

Trois vaches emportées en mer par la montée des eaux causée par l’ouragan Dorian en septembre sur la côte Est américaine ont été retrouvées vivantes à des kilomètres de là sur un chapelet d’îles sablonneuses, ont rapporté jeudi les médias locaux. 

Les trois mammifères ont été récemment découverts par des agents du parc national côtier de Cape Lookout, trois mois après avoir disparu le 6 septembre quand le littoral de l’État de Caroline du Nord a été frappé  par l’ouragan de catégorie 1.

Les trois vaches auraient nagé de 6 à 10 kilomètres en mer avant de remettre le sabot sur… leur plancher, en l’espèce une île formée de dunes et de végétation éparse faisant partie des Outer Banks, a précisé le journal Charlotte Observer.

Cette mince bande de sable, formant un chapelet d’îles-barrières, s’étire sur plus 300 km le long des côtes de Caroline du Nord.

Les trois ruminants faisaient partie d’un troupeau vivant en liberté sur un terrain privé d’une presqu’île nommée Cedar island. L’ouragan Dorian y a provoqué un « mini-tsunami » qui a tué une trentaine de chevaux sauvages, dont certains ont également été emportés en mer.

Les trois vaches ont été identifiées par leur gardien, Woody Hancock. Elles vont probablement se voir administrer un sédatif et être rapatriées par bateau vers leur pâturage d’origine, a indiqué un porte-parole du parc fédéral de Cape Lookout, cité par le Charlotte Observer.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé