États-Unis : la Géorgie votera de nouveau en décembre pour un siège clé au Sénat

9 novembre 2022 Mis à jour: 9 novembre 2022
FONT BFONT SText size

L’Etat américain de Géorgie devra voter à nouveau en décembre pour désigner l’un de ses deux sénateurs au Congrès après qu’aucun des candidats n’a atteint mardi la barre des 50%, ont rapporté mercredi plusieurs médias américains, dont les chaînes CNN et NBC.

Le sénateur sortant, le démocrate Raphael Warnock, sera de nouveau opposé le 6 décembre au républicain Herschel Walker dans un scrutin sans troisième candidat cette fois-ci, qui pourrait s’avérer décisif pour déterminer la majorité à la chambre haute du Congrès.

Avant de devenir en 2021 sénateur de Géorgie, Raphael Warnock, âgé de 53 ans, était un pasteur qui donnait ses sermons depuis le pupitre de l’église d’Atlanta où Martin Luther King officiait.

Il avait été élu face à la sénatrice sortante Kelly Loeffler, soutenue par Donald Trump, et était ainsi devenu le premier élu noir au Sénat à représenter la Géorgie, un Etat du Sud au lourd passé ségrégationniste.

Le sénateur sortant, le démocrate Raphael Warnock prononce un discours lors de sa soirée électorale au Marriott Marquis d’Atlanta, le 8 novembre 2022 à Atlanta, en Géorgie. (Photo : Michael M. Santiago/Getty Images)

Herschel Walker, 60 ans, est de son côté entré en politique sur le tard avec sa candidature au Sénat qui a reçu la bénédiction de Donald Trump.

Avec plusieurs records à son actif, l’ancien athlète – également afro-américain – est considéré comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du football américain universitaire.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé