Une jeune fille de 17 ans « victime collatérale » tuée par balles lors d’une fusillade à Marseille

9 juillet 2021 Mis à jour: 9 juillet 2021
FONT BFONT SText size

Une jeune fille de 17 ans a été tuée à Septèmes-les-Vallons par des tirs qui a priori ne la visaient pas, dernière victime en date d’un début d’été meurtrier à Marseille et dans sa région.

Le faits se sont passés dans la nuit du jeudi au vendredi 9 juillet, « peu avant minuit », les secours ont été appelés pour « porter assistance à trois personnes victimes de tirs d’armes à feu alors qu’elles se trouvaient stationnées dans un véhicule » à Septèmes-les-Vallons, a précisé la procureure de Marseille Dominique Laurens dans un communiqué.

Selon Rudy Manna, responsable d’Alliance police 13, plusieurs individus à bord d’une autre voiture ont tiré à une de dizaine de reprises avec un fusil à canon scié et une kalachnikov sur le véhicule avec les victimes à l’intérieur. « C’est probablement des amateurs qui ont fait ça, ils ont tiré et touché à trois reprises dans la tête, la jeune fille qui se trouvait à l’arrière, qui avait 17 ans et qui n’était certainement pas visée au départ par ces coups de feu », explique-t-il sur BFMTV.

Un passager connu des services de police

La conductrice a été retrouvée « indemne mais très choquée » et le passager avant grièvement blessé. À l’arrière du véhicule, une jeune fille de 17 ans « très grièvement blessée » est décédée lors de son transfert à l’hôpital. Cette jeune fille, qui n’était pas connue des services de police, est une « victime collatérale », a précisé une source policière, confirmant une information de La Provence.

En revanche, le passager avant âgé de 21 ans, lui, était « clairement visé et très défavorablement connu des services de police », a précisé Rudy Manna, secrétaire départemental du syndicat Alliance dans les Bouches-du-Rhône, évoquant son « pedigree important ». Selon M. Manna, ce jeune homme avait rendez-vous hier soir pour récupérer une importante somme d’argent quand les faits ont eu lieu.

En fuite, les auteurs des tirs sont recherchés par les forces de l’ordre. Une enquête est en cours.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé