Une importante éruption solaire à Pâques a provoqué des pannes radio

19 avril 2022 Mis à jour: 20 avril 2022
FONT BFONT SText size

Le soleil a produit une énorme éruption solaire au cours du week‑end de Pâques, provoquant des coupures radio en Asie du Sud‑Est et en Australie, selon les spécialistes.

L’éruption solaire de Pâques a atteint son point culminant à 23 h 34 EDT (Eastern Daylight Time) dimanche (3 h 34 GMT le 17 avril), selon le United States Space Weather Prediction (SWPC), et a été suivie peu après par une éjection de masse coronale (EMC).

Une EMC est un jet de plasma et de particules fortement magnétisées qui peut contenir jusqu’à un milliard de tonnes de matière.

« Une éruption X1 a été observée le 17 Avril à 3 h 34 UTC [temps universel coordonné] depuis la nouvelle région 2994 (Nord 14, Est 75) », a déclaré l’agence dans une mise à jour. « Cet événement R3 (Fort) a été associé à un balayage radio de type II et à une rafale radio de 10 cm ».

Lorsque la Terre se trouve dans la trajectoire directe d’une CME, les particules éjectées du soleil interagissent avec le champ magnétique terrestre, produisant des courants induits géo‑magnétiquement (CIG).

Ces courants peuvent provoquer d’importantes tempêtes géomagnétiques susceptibles de perturber les satellites de communication et les câbles longue distance qui distribuent Internet sur l’ensemble du monde.

Toutefois, les spécialistes ont affirmé que la majeure partie de l’ECM de ce week‑end ne touchera pas la terre car elle tourne autour du soleil et passe derrière notre planète. Il est possible qu’une partie de l’ECM se dirige vers la terre, ce que les analystes l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA) surveillent en ce moment.

« Il s’agit de la troisième éruption solaire de grande intensité du cycle actuel », a déclaré SWPC. « Une éjection de masse coronale sous forme de halo partiel a été libérée dans l’espace, mais elle ne devrait pas arriver sur la Terre ».

L’éruption s’est produite dans les régions 2994 et 2993, un groupe de taches solaires actives qui a connu une « éruption importante » avant d’apparaître sur la partie orientale du Soleil.

Les éruptions de classe X, ou événements solaires majeurs, sont des éruptions solaires importantes qui émettent suffisamment de radiations pour déclencher des coupures radio dans le monde entier et des tempêtes de radiations de longue durée.

Selon le SWPC, les rayons X émis au cours du week‑end lors de l’éruption ont provoqué une forte panne de radio à ondes courtes en Asie du Sud‑Est et en Australie.

« Les navigateurs, les aviateurs et les opérateurs de radio amateurs ont pu remarquer des effets de propagation inhabituels à des fréquences inférieures à 30 MHz », a déclaré l’agence, notant que l’activité solaire devrait être active au cours de la semaine prochaine alors que « ces taches solaires migrent à travers le disque visible ».

Cette dernière éruption correspond à une augmentation de l’activité du soleil dans son nouveau cycle solaire de 11 ans. Le nouveau cycle a commencé en 2019, et il est connu sous le nom de cycle solaire 25.

Les scientifiques de la NASA s’attendre à ce que l’activité du soleil augmente pour atteindre un palier en juillet 2025. Des éruptions solaires plus nombreuses pourraient alors se produire.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé