Une éclipse solaire totale va obscurcir la journée du 4 décembre pendant quelques minutes : où pourra-t-on la voir ?

1 décembre 2021 Mis à jour: 1 décembre 2021
FONT BFONT SText size

Ce samedi 4 décembre, l’un des phénomènes astronomiques les plus attendus de l’année se produira : une éclipse totale solaire va provoquer une obscurité totale pendant près de deux minutes dans certaines parties de l’hémisphère sud de notre planète.

La Lune s’interposera entre le Soleil et la Terre le 4 décembre, provoquant une éclipse solaire totale. Cet événement astronomique, qui fait suite à la plus longue éclipse lunaire partielle du siècle, clôturera l’année 2021 avec la dernière éclipse de l’année, rapporte le National Geographic.

L’éclipse provoquera une obscurité totale pendant quelques minutes sur le continent Antarctique. C’est le seul endroit où elle sera entièrement visible. Cependant, ailleurs dans la partie sud de la planète, en Australie, en Afrique et en Amérique latine, des phases partielles seront visibles.

La trajectoire de l’ombre lunaire commencera dans l’océan Austral à environ 500 km au sud-est des îles Malouines, traversera le continent antarctique et se terminera au coucher du soleil dans l’océan Austral, rapporte Earth Sky.

Une image composite de l’éclipse solaire totale observée depuis le Solar Eclipse Experience de l’Observatoire Lowell, le 21 août 2017 à Madras, dans l’Oregon. (STAN HONDA/AFP via Getty Images)

Selon le National Geographic, après le continent Antarctique, les endroits les plus propices à l’observation de l’éclipse solaire seront Stanley, la capitale des îles Malouines, où l’éclipse sera observée à 40 % de sa totalité, et Le Cap, en Afrique du Sud, où l’on pourra voir la Lune éclipser le Soleil à 21,4 % de sa totalité.

La Nouvelle-Zélande, la Namibie et la ville d’Ushuaia dans l’archipel de la Terre de Feu, en Argentine, permettront également d’observer une éclipse partielle.

Lorsqu’une telle éclipse se produit et que la Lune se déplace devant le Soleil, elle projette une ombre qui provoque un obscurcissement soudain pendant quelques minutes. Pour qu’une éclipse solaire totale se produise, le Soleil, la Lune et la Terre doivent être complètement alignés, explique la NASA.

La totalité de la grande éclipse américaine du 21 août 2017, à Casper Collage Wyoming. L’éclipse totale a duré 2 minutes et 30 secondes. Les observateurs du ciel sont restés bouche bée en Amérique du Nord alors que le Soleil disparaissait derrière la Lune lors d’une rare éclipse totale qui a balayé le continent d’un océan à l’autre pour la première fois en près d’un siècle. (GENE BLEVINS/AFP via Getty Images)

Toutefois, le phénomène astronomique ne peut être observé directement, en raison des radiations émises par le soleil, qui peuvent endommager la rétine des yeux. Pour l’observer sans aucun danger, il est important d’utiliser des lentilles solaires spéciales ou un filtre de soudure qui offre une réelle protection des yeux ; les lentilles ordinaires ne sont pas adaptées à l’observation de tels événements.

Ainsi, ceux qui ont la chance de se trouver dans ces régions de la planète pourront admirer la dernière éclipse de l’année.

Mais pour ceux qui ne se trouveront pas dans ces différents endroits, il leur restera une opportunité, car la NASA va retransmettre l’éclipse solaire en direct depuis le glacier Union du continent Antarctique sur sa chaîne YouTube officielle et sur le site http://nasa.gov/live.

Ainsi, tout le monde pourra participer à cet événement !

Le temps universel coordonné (UTC) de l’éclipse débutera à 1 h 00 pour atteindre son apogée à 1 h 33 du matin, lorsque la Lune couvrira le Soleil dans son intégralité. Pour connaître l’heure correspondante dans votre région, vous pouvez vous rendre sur Time and Date et vous préparer à voir ce merveilleux phénomène.


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé