Un village du Var annule la fête nationale pour protester contre l’arrivée de migrants

14 juillet 2018 Mis à jour: 14 juillet 2018
FONT BFONT SText size

À Châteaudouble, un village dans le département du Var, le conseil municipal a décidé d’annuler la fête nationale prévue ce 13 juillet. La raison ? Il proteste contre l’installation de migrants dans le village.

Selon Var-Matin, lors du dernier conseil municipal du village, 7 élus sur 10 présents ont décidé d’annuler la fête nationale.

Ils sont contre l’arrivée de 72 migrants en septembre prochain qui seront accueillis dans l’ancienne maison de retraite de Châteaudouble.

Ils doivent arriver par petits groupes et y passer quelques mois, encadrés par une équipe de Forum réfugiés, le temps que leur demande d’asile soit déposée et examinée.

Pour certains habitants du village qui ne voient pas cela d’un bon œil, cela suscite plutôt de l’empathie vis à vis d’eux. Beaucoup ont de l’inquiétude et de la crainte à l’égard de ces futurs voisins qui ont fui la guerre ou bien même la persécution.

Pour d’autres, règne plus de compréhension, ils parlent de les recevoir dignement et qu’ils donneront un bel exemple à la population française.

Non-concertation de l’État

 Cette annulation de la fête nationale fait suite à « la non-concertation de l’État sur les conditions d’implantation de réfugiés au village » d’après Var-Matin.

Mme Dominique Barba, adjointe au maire, qui n’était pas présente lors du vote, a été jointe par téléphone : « Le conseil municipal a décidé d’annuler la cérémonie du « vin français » et pas toutes les manifestations liées à l’événement national ».

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé