Refus d’obtempérer dans le Nord: un policier grièvement blessé, une dizaine de kilos de drogue trouvée

20 septembre 2022 Mis à jour: 20 septembre 2022
FONT BFONT SText size

Un policier a été grièvement blessé lundi soir près de Valenciennes, percuté par un véhicule qui transportait de la drogue et tentait d’échapper à un contrôle des douaniers, nouvel incident dans le cadre d’un refus d’obtempérer.

Le policier, dont le pronostic vital n’est pas engagé, a été blessé au dos, selon la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Nord. Une source policière a pour sa part indiqué qu’il était « sérieusement blessé aux jambes ».

Agé de 29 ans, le conducteur du véhicule a été interpellé et placé en garde à vue, a indiqué la DDSP, précisant qu’il « se plaignait de douleurs à la tête » et avait lui aussi été transporté à l’hôpital.

Le conducteur « défavorablement connu » de la police

Selon une source policière, le jeune homme est « défavorablement connu » de la police. « Plusieurs types de produits stupéfiants » ont été découverts à bord du véhicule mis en cause, mais ils n’ont pas encore été pesés à ce stade, a-t-elle ajouté.

Une autre source policière a quant à elle évoqué « un kilo de stupéfiants » dans le véhicule.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a confirmé sur Twitter que de la drogue avait été retrouvée dans la voiture.

« Chaque jour, nos forces de l’ordre sont confrontées à des tentatives de meurtre en faisant leur métier. Nous devrions tous les soutenir plutôt que tenir avec les délinquants », a-t-il tweeté, affirmant que le policier était « grièvement blessé » à la suite de ce « refus d’obtempérer ».

Des policiers pris pour cible

D’après le récit de la DDSP, lundi vers 23H30, des douaniers ont voulu contrôler un véhicule, mais le conducteur ne s’est pas arrêté et il a été pris en chasse.

La police s’est alors positionnée à un rond-point d’Anzin, commune de l’ancien bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, dans l’agglomération de Valenciennes, dans l’objectif de crever les pneus du véhicule avec une herse.

Mais le conducteur a pris « le rond-point à contre-sens » et a percuté un policier avant de « finir sa course dans un poteau ».

Selon une source syndicale, les collègues du policier, de la patrouille du groupe de sécurité de proximité, « sont extrêmement choqués ».

« Tant que les décisions de justice seront ce qu’elles sont, les voyous ne craindront jamais la police et malheureusement on le constate tous les jours », a réagi Frédéric Lagache, délégué général d’Alliance.

Fin août, deux gendarmes ont été « sérieusement blessés » lors d’un refus d’obtempérer dans la Creuse. En février, une policière avait été « gravement blessée » à Lille, percutée par un automobiliste. Le dernier décès policier remonte à août 2020 dans la Sarthe.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé