Un média chinois de propagande a versé des millions au Washington Post et à Wall Street Journal

10 juin 2020 Mis à jour: 29 janvier 2021
FONT BFONT SText size

Une agence de propagande chinoise a versé des millions de dollars aux journaux américains Washington Post et Wall Street Journal pour qu’ils diffusent des publicités qui ressemblent à des reportages.

De nouveaux documents déposés auprès du ministère américain de la Justice montrent que China Daily a versé plus de 4,6 millions $ au Washington Post et près de 6 millions $ au Wall Street Journal depuis novembre 2016.

China Daily, un journal de langue anglaise, est supervisé par le département de la publicité du Parti communiste chinois (PCC), l’agence gouvernementale chargée de la diffusion de la propagande.

Au cours des dernières années, elle a dépensé des millions pour publier des suppléments – appelés « China Watch » – contenant de la propagande déguisée en nouvelles, dans les principaux journaux américains, notamment le Wall Street Journal, le New York Times et le Washington Post.

Les chercheurs qui étudient les activités d’influence chinoise aux États-Unis ont déclaré dans un rapport de 2018 (pdf) qu’ « il est difficile de dire que le contenu proposé par China Watch ressemble à une publicité ».

Par le passé, China Daily a présenté des informations financières en vertu de la loi sur l’enregistrement des agents étrangers (FARA), mais le nouveau document (pdf) est le premier à inclure une répartition du montant que le service de propagande paie aux médias américains.

Les demandes de renseignements envoyées au Washington Post et au Wall Street Journal n’ont pas été retournées.

Un supplément payant de China Daily dans l’édition du 17 janvier 2017 du Wall Street Journal. (Benjamin Chasteen/The Epoch Times)
Le siège du Washington Post, sur la rue K à Washington (Eric Baradat/AFP/Getty Images)

Selon le document du FARA, China Daily a versé des fonds pour insérer des articles de propagande dans le New York Times, le magazine Foreign Policy, le quotidien The Des Moines Register et Congressional Quarterly Roll Call.

Le China Daily a dépensé au total un peu plus de 11 millions de $ en publicité pour les journaux américains.

Le journal s’est enregistré comme agent étranger auprès du FARA en 1983. Cette loi exige des agents étrangers enregistrés qu’ils fournissent au ministère de la Justice des copies de toute la propagande « circulant entre deux ou plusieurs personnes ». Elle exige également que les personnes enregistrées soumettent au Ministère, deux fois par an, un rapport détaillé des dépenses effectuées aux États-Unis.

China Daily s’inscrit dans la campagne de propagande mondiale menée par le régime chinois, que le PCC s’est engagé à financer à hauteur de 6,6 milliards $ depuis 2009, selon une lettre envoyée par des dizaines de législateurs américains au ministère de la Justice en début d’année. Le régime a, selon les documents déposés par le FARA, dépensé 35 millions $ pour le seul China Daily depuis 2017, sans compter les nouveaux documents.

Les articles qui paraissent dans les publications américaines « servent de couverture aux atrocités commises par la Chine, notamment ses crimes contre l’humanité dans la région du Xinjiang et son soutien à la répression à Hong Kong », ont écrit les législateurs.

Au début de l’année, le ministère des Affaires étrangères a désigné China Daily, ainsi que quatre autres médias publics chinois opérant aux États-Unis, comme missions étrangères en raison de leur rôle d’organes de propagande du PCC. Il a également réduit le nombre d’employés chinois autorisés à travailler dans les bureaux américains de ces médias.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé