Un médecin donne naissance à de rares triplés et reste silencieux quand le troisième bébé émerge du ventre de sa mère

Par Louise Bevan
15 juillet 2019 Mis à jour: 15 juillet 2019
FONT BFONT SText size

Si vous vous êtes déjà demandé à quoi ressemble vraiment un bébé dans l’utérus, ne cherchez pas plus loin ! Une mère brésilienne et l’équipe médicale qui a aidé à l’accouchement de ses triplés ont été témoins d’un événement rare et magnifique ; la naissance d’un des bébés était un peu hors de l’ordinaire. Extrêmement rare, en fait. Heureusement pour le reste du monde, la naissance a été filmée.

Les images sont extraordinaires, attendrissantes et très informatives, mais les images sont assez crues, alors si vous êtes sensibles à ce genre d’images, faites attention !

Regardez cette publication sur Instagram

Ao receber uma nova paciente com infertilidade e com o sonho da gravidez, penso que estamos sentados à margem do rio. A paciente precisa atravessar para a margem oposta. Ela tem que fazer isso antes que anoiteça. Eu conheço bem o rio. Sei onde ele é mais fundo, onde está cheio de piranhas, sei quando tem corredeiras. Minha paciente não. Só que é ela que tem que atravessar e tem que atravessar agora. Não vai dar para esperar a melhor época do ano, quando o rio está mais favorável à travessia. Ela sabe que o momento é esse. E ela conta com o que eu sei sobre aquelas águas para tentar chegar do outro lado. Às vezes o rio é estreitinho e eu posso dizer para a paciente: « Pode pular, garanto que você chega do outro lado sem nem molhar os pés ». E ela vai e fica tudo bem. Às vezes, o rio é mais largo e não dá pra pular, mas eu sei de um trecho que é mais raso e posso dizer: « Você vai se molhar, se esforçar, mas vai chegar do outro lado ». E ela vai. E chega do outro lado encharcada, mas sorri agradecida e segue seu caminho. Só que às vezes o rio é bem largo e bem fundo. É tão largo e tão profundo que vou ter que ter muito mais critério para avaliar as chances dela chegar do outro lado. Nessa hora que vou ter que ajudá-la a tomar as decisões certas, para que ela não morra desesperada se debatendo na água gelada no meio do rio. Se ela decidir correr o risco, vou ao lado dela e vou orientar cada braçada. Estarei ao seu lado e se ela não conseguir completar a travessia, vou garantir de que ela tenha todo o suporte emocional que precisa. E caso ela resolva permanecer na margem do rio, não tem problema. Vou permanecer ao lado dela fazendo companhia até a noite chegar… #reproducaoassistida #medicinaporamor #reproducaohumana #nalaegriaenatristeza #fertilidade #vamospovoaromundo

Une publication partagée par Reprodução Humana •Obstetrícia (@dr.rodrigorosa) le

Les triplés sont rares au départ, mais ce qui est encore plus étonnant que les triplés, c’est une naissance « en caul ». Cette livraison en a vu deux. Une naissance en caul se produit lorsqu’un bébé naît encore à l’intérieur de son sac amniotique, le sac de liquide clair et pâle à l’intérieur duquel le bébé grandit dans l’utérus.

Habituellement, le sac se brise tout seul pendant le travail de la mère (c’est à ce moment que l’eau se brise). Dans des cas exceptionnellement rares, un bébé naît avec son sac encore intact. Selon Parents, un tel cas se produit environ une fois sur 80 000 naissances, ce qui la rend par définition plutôt miraculeuse.

Les naissances de bébés dans leur sac amniotique, pour les prématurés, sont une bonne chose ; le sac amniotique peut protéger les prématurés les plus vulnérables contre la force féroce des contractions du travail.

Au cours de cet accouchement, le Dr Rodrigo da Rosa Filho de São Paulo, au Brésil, a supervisé l’accouchement de triplés sains par césarienne. Mais alors que les bébés deux et trois sont sortis, la salle d’opération est devenue silencieuse et a fait place à des visages bouleversés tout autour. C’était un grand jour pour l’équipe néonatale ; non seulement un, mais deux des petits bébés sont nés dans leurs sacs amniotiques !

Regardez cette publication sur Instagram

Em 2013, trabalhava sozinho em um pequeno consultório com apenas 1 funcionária. Após incessante trabalho, mudei para um espaço maior em 2015 e convidei a @dra.julianahalleyhatty , que já era minha amiga e caloura da mesma faculdade, para trabalharmos juntos. Incorporamos uma filosofia de atendimento voltado ao cuidado e dar mais do que resultados, queríamos que nossas pacientes se sentissem abraçadas e que nosso diferencial fosse o cuidado com o ser humano. Em 2018, mudamos novamente de espaço físico e tinha o sonho de contar com os melhores para continuar no propósito de proporcionar atendimento de excelência. No início de 2019, convidei a @dra_juliana_barrera e @dralaiscaliani para compor a a equipe médica e logo em seguida tive 2 notícias surpresas: o @dr.gustavonardini estava voltando da Espanha após trabalhar por 2 anos em uma das maiores clínicas de reprodução da Europa e no mesmo momento conversamos com o @matheusroque_mr , um dos grandes médicos de reprodução humana do país, convidando-o para vir para São Paulo e formarmos um grande time. E hoje tenho mais um sonho realizado: fazer parte de uma família com os mesmos ideais e a mesma paixão pela reprodução humana. . E ainda temos a @dra.brunabaeza que cuida da saúde da mulher, desde estética íntima, sexualidade e diversos aspectos da ginecologia. Tenho muita sorte de estar sempre cercado das pessoas que dão o seu melhor todos os dias. Ninguém faz sucesso sozinho e hoje somos uma equipe de quase 30 pessoas buscando ajudar quem precisa de nós. « Se quer ir rápido,vá sozinho. Se quer ir longe, vá em grupo » #materprimeibirapuera #materprimeteam #familiamaterprime #reproducaohumana #ginecologia #obstetricia #vamospovoaromundo

Une publication partagée par Reprodução Humana •Obstetrícia (@dr.rodrigorosa) le

Le bébé numéro deux était un garçon nommé Joaquim. Il est né à l’intérieur de son sac, mais il était si prêt à accueillir le monde qu’il a été rapidement libéré de son cocon. Bébé numéro trois, cependant, a fait fondre les cœurs dans le monde entier lorsqu’il a émergé dans son sac, plongé dans un sommeil béat.

La petite Adeline dormait si paisiblement que l’équipe médicale n’a pas eu le courage de la réveiller immédiatement. Ils ont attendu sept étonnantes minutes pendant que le nouveau-né rêvait, en sécurité et confortable dans sa couverture protectrice. Des caméras ont roulé et des photos ont été prises, profitant de l’occasion rare de voir à quoi ressemblent les bébés pleinement développés à l’intérieur de l’utérus.

Illustration – Pixabay | trestletech

Le Dr Rodrigo était impatient de partager les détails de ce bel et rare événement sur Instagram. « Hier, nous avons mis au monde des triplés ! A-t-il écrit, et Joaquim est né coiffé (quand les eaux, ou le sac, ne se brisent pas). Nous étions ravis. » Il a ensuite annoncé qu’Adeline était aussi née « coiffée ».

« Elle nous a tous permis de l’admirer pendant qu’elle dormait profondément », a-t-il dit. « Nous sommes restés [comme ça] pendant sept minutes à observer son comportement comme si elle était encore dans le ventre de sa mère. C’est la magie de la vie. » Après un long sommeil ininterrompu (en plus d’une infirmière excitée qui lui chatouillait doucement les pieds), Adeline était enfin prête à se réveiller toute seule et à affronter le monde.

La naissance des triplés et le fameux sommeil de sept minutes d’Adeline confirment une fois pour toutes une chose : la vie humaine est vraiment incroyable.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé