Un lionceau à fourrure blanche du fait d’une anomalie génétique, a été observé avec ses parents dans la réserve naturelle Kruger

30 mai 2020 Mis à jour: 30 mai 2020
FONT BFONT SText size

Au parc national Kruger en Afrique du Sud, le photographe de la nature Lyle McCabe a réussi à prendre une série de photos fascinantes et accrocheuses d’un jeune lionceau atteint d’une maladie rare appelée leucisme, jouant avec ses frères et sœurs pendant que ses parents surveillent les environs.

Le leucisme est présent chez les animaux et entraîne une perte partielle de la pigmentation, qui se traduit par une peau, une fourrure ou des plumes tachetées ou blanches. Comme l’albinisme, le leucisme amène les animaux à être distingués nettement des autres animaux de leur espèce. Bien que le leucisme soit plus courant que l’albinisme (qui est la perte totale de pigmentation), il reste incroyablement unique, ce qui rend les photographies de McCabe rares et spéciales.

(Caters News)

Selon le photographe de 30 ans dans une interview à la Caters News Agency, bien que l’arrivée des lionceaux était connue dans le parc national, le lionceau leucistique était une découverte extrêmement captivante.

« J’ai été absolument époustouflé par cette observation », a déclaré M. McCabe.

« Nous savions que les lionceaux étaient nés environ un mois auparavant, mais selon le protocole de l’entreprise, nous avions quitté la zone pour marcher, pister et conduire hors route afin de garantir la sécurité des animaux », a-t-il ajouté. « Je suis arrivé sur place et j’ai attendu environ 10 minutes avant de voir du mouvement dans le fourré, et la mère est sortie avec un petit fauve dans la bouche, suivie de près par le petit pâle. »

« Ma famille et mes amis ont été bouleversés par ce que j’ai vu. Les autres guides avec lesquels je travaille ont à la fois ressenti de l’excitation et une profonde jalousie. »

(Caters News)

Le lionceau leucique détiendrait le matériel génétique nécessaire à son état transmis par ses deux parents, car le leucisme est récessif. Mais il est le seul de ses frères et sœurs à présenter cette couleur unique, ce qui le rend très photogénique, même si, malheureusement, cette maladie comporte des risques.

Comme l’a déclaré McCabe, le chemin vers la survie de tous les petits peut être périlleux, mais le petit leucique aura beaucoup de mal à s’en sortir parce qu’il se distingue très clairement.

(Caters News)

« Nous avons tous l’espoir que l’ensemble des petits dépasseront la barre critique des 2 ans, ce qui augmentera considérablement leur pourcentage de survie », a-t-il déclaré. « Nous espérons que nous aurons beaucoup plus d’observations de ce changement génétique très rare. Le chemin à parcourir sera difficile pour tous les petits, particulièrement pour ce jeune d’un blanc éclatant. »

Le problème, a expliqué M. McCabe, est que le vif contraste du pelage sans pigment du petit leucique lui rend la tâche difficile pour se fondre dans la masse, tant avec ses frères et sœurs qu’avec son entourage. Il peut donc avoir du mal à chasser et son terrier peut être facilement repéré par ceux qui cherchent à leur faire du mal.

« Non seulement il se rendra la vie dure quand il s’agira de chasser avec son manteau blanc, mais il y a aussi le risque qu’il entrave les chances de survie de ses frères et sœurs en livrant leur position, soit à la vue du repaire, soit en chassant avec le reste de la troupe », a déclaré M. McCabe.

(Caters News)

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsable envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé