Un jeune homme découvre 6 louveteaux sous sa maison et décide de les rendre à leur maman : « J’ai eu du mal à m’en séparer »

6 août 2021 Mis à jour: 6 août 2021
FONT BFONT SText size

Un Canadien a trouvé 6 louveteaux sous sa propre maison. Même s’il s’est attaché à eux après un mois de vie commune, il a décidé d’attendre que la mère revienne les chercher.

Zack Brown, 28 ans, est guide de pêche et de chasse d’aventure en plein air au Canada. Le jeune homme a une chaîne YouTube où il présente plusieurs de ses aventures, tant en forêt que sur les lacs.

Le 2 juin, il a surpris ses fans en apparaissant dans une vidéo en train de faire des câlins à ce qui semblait être des chiots, mais incroyable : il s’agissait de six louveteaux sauvages !

Les loups sont une espèce de mammifères qui ont la particularité d’être des carnivores très territoriaux et de se déplacer en meutes de 6 à 20 membres. Toutefois, cette situation n’a pas retenu M. Brown, qui a décidé de se filmer en train de vivre avec ces louveteaux et de partager cette vidéo sur ses réseaux sociaux.

« Mercredi, un louveteau ? Nous sommes arrivés au chalet pour trouver non pas un, mais six louveteaux, vivant sous la maison principale. Aucun signe de la présence de maman loup. Maintenant, le défi est de les lui ramener… ou de faire un déjeuner pour les petits loups », a posté M. Brown sur son Instagram.

Le jeune homme a donc décidé de prendre la responsabilité d’aider les louveteaux, en supposant que la mère louve serait « trop méfiante pour revenir », consciente de la présence d’êtres humains au-dessus de sa tanière.

En fait, il était très probable que la meute des petits se trouvait dans les environs, car les loups ne parcourent généralement pas plus de 200 km, pour éviter des rencontres « agressives » avec d’autres meutes, selon le National Geographic.

Et c’est ainsi que la maman louve est revenue chercher ses petits, mais elle en a apparemment « oublié » un, ce qui a surpris M. Brown.

« Je vais donner quelques heures de plus à celui qui reste pour voir si sa maman va venir le prendre… c’est étrange de constater qu’elle en a laissé un sur 6 », a déclaré M. Brown. « Peut-être vais-je avoir un nouvel ami après tout », a-t-il ajouté en plaisantant.

Lorsqu’un loup est seul, il hurle généralement pour attirer l’attention de sa meute. C’est ce que le petit loup, qui était encore avec M. Brown, a tenté de faire avec beaucoup de tendresse, ayant bien du mal à émettre un son.

Finalement, M. Brown a pu se rendre compte que les loups étaient « bel et bien là ». Il a pu voir un loup noir traverser son allée et le 9 juin, il a confié sur son Instagram : « Je ne vais pas mentir, j’ai eu du mal à me séparer de mon petit loup, je ne suis pas près de l’oublier. »

Plus d’un mois après la première publication de M. Brown en compagnie des louveteaux, le jeune homme a été surpris par l’un d’eux alors qu’il se promenait près d’un lac.

« Voir ce petit loup venir vers moi à la nage m’a semblé incroyable », a déclaré M. Brown. « C’est décidément l’année du loup. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé