Un homme voit une personne âgée avoir du mal à tondre son gazon. Il finit par offrir son aide dans les 50 États

Ne jamais sous-estimer le pouvoir d’un petit geste. Pour quelqu’un qui a du mal à s’en sortir, les petits stress de la vie quotidienne s’accumulent et deviennent aussi lourds pour eux qu’une tonne de briques.

À travers les États-Unis, il y a des gens de tous les horizons qui s’efforcent de garder une vie stable et équilibrée. C’est encore plus un défi de grande taille pour les personnes âgées et les personnes handicapées.

Personne ne veut arriver dans l’entrée de sa cour avec un gazon envahi par la végétation. Cependant, pour plusieurs, le temps ne leur permet que de se débarrasser des mauvaises herbes ou de faire l’épicerie, pas les deux.

L’entretien du gazon et l’aménagement paysager ont donc une tendance à la baisse. Pour ceux qui sont incapables de couper leur propre gazon, Rodney Smith Jr s’est donné comme mission personnelle d’être présent avec son SUV et une tondeuse à gazon.

Rodney Smith Jr, 28 ans, a commencé Raising Men Lawn Care Service pour redonner à sa communauté. Puis, sa mission a rapidement pris plus d’ampleur.

Rodney avait initialement l’intention de servir sa communauté locale à Huntsville, en Alabama.

Ensuite, son désir d’aider plus de gens l’a finalement emmené hors du comté, puis hors de l’État, et bientôt il a fait la navette autour d’une importante partie du Sud-Est des États-Unis.

Sa mission était simple : couper gratuitement le gazon de ceux qui sont incapables de le faire à cause de contraintes financières ou physiques. Encouragé par le soutien qu’il a reçu, il s’est développé encore davantage.

« Le 10 mai 2017, j’ai fait quelque chose que je n’avais jamais fait auparavant ; j’ai voyagé dans les 50 États américains (dont 48 en conduisant, et par avion pour l’Alaska et Hawaï) afin de tondre des gazons gratuitement pour les personnes âgées, les personnes handicapées, les mères célibataires et les anciens combattants », a-t-il écrit sur son site Web.

M. Smith a expliqué qu’il a l’habitude d’être embrassé par des gens submergés de gratitude ; faire ce qu’il fait est tout aussi édifiant pour lui.

L’idée qui l’a poussé à fonder son organisme de charité lui est venue après avoir vu un homme âgé qui avait de la difficulté à tondre son gazon. M. Smith a offert de l’aider et, voyant à quel point l’homme était reconnaissant, il a finalement eu l’idée d’une tournée à travers le pays.

« Ça me fait du bien, vous savez. Ils ont un revenu fixe, ils n’ont pas les moyens de débourser autant d’argent », a fait part M. Smith à KSL. « Comme on vient les aider, ils utilisent ces fonds pour des choses dont ils ont vraiment besoin. »

M. Smith est actuellement en train d’obtenir une maîtrise en travail social de l’Alabama A&M University. Il se sert de son programme pour encourager les gens à aider dans leur propre communauté.

M. Smith espère que ses actions encourageront les enfants à sortir de la maison et à s’impliquer dans leur communauté.

Rodney souhaite souligner que tout n’a pas besoin d’avoir une composante monétaire. La vie de tout le monde serait bien plus facile si tous étaient prêts à participer.

Il vise à être le changement qu’il veut voir et espère inspirer la prochaine génération à être charitable avec leur temps. À ce titre, il utilise Raising Men Lawn Care Service comme moyen d’encadrer les enfants âgés de 8 à 17 ans.

Il espère motiver les jeunes de tout le pays à relever le Défi des 50 verges, qui encourage les enfants à couper l’herbe des personnes âgées, des personnes handicapées, des mères célibataires et des anciens combattants dans leur propre patelin.

« Je crois qu’il est essentiel que les enfants s’impliquent dans le communautaire afin qu’ils s’éloignent des jeux vidéo et qu’ils ne restent plus à l’intérieur de la maison tout le temps », écrit M. Smith.

Alors qu’il prépare sa maîtrise en travail social, il prévoit de faire une autre tournée de coupes de gazon pour les gens dans le besoin.

Le jour de la remise des diplômes approche pour M. Smith. Mais pendant que ses camarades de classe s’affairent à faire des projets post-collège, il attend avec joie sa prochaine tournée.

Il aura un horaire bien chargé, avec des vols vers l’Alaska et Hawaï qui complèteront son excursion. Il parcourra le pays, tondant au moins trois pelouses dans chaque État avant de passer au suivant.

« Parfois, je peux faire deux ou trois États par jour, selon la proximité des États », a fait savoir M. Smith.

Il espère que cela en intéressera quelques-uns et qu’il pourra compter sur au moins un ou deux bénévoles qui l’accompagneront à chaque arrêt.

« Si vous êtes débrouillard, jeune, vieux, ou peu importe, vous pouvez faire une différence avec une tondeuse à gazon », a-t-il indiqué.

Voyez la vidéo de son odyssée ci-dessous (en anglais) :

Version originale

 
 
 
 

Mondial: Allusions au Kosovo et Tribunal pénal international, quand Serbie-Suisse dérape…

Mondial: Allusions au Kosovo et Tribunal pénal international, quand Serbie-Suisse dérape…
Ça n'aurait dû être qu'un match du Mondial-2018, mais entre des célébrations de buts pro-Kosovo et une référence ...
LIRE LA SUITE
 

Immigration et terrorisme : les deux plus grandes inquiétudes des Européens

Immigration et terrorisme : les deux plus grandes inquiétudes des Européens
Un nouveau sondage révèle que le terrorisme et l'immigration sont les plus grandes inquiétudes exprimées par les citoyens ...
LIRE LA SUITE
 

L’esprit de 1968 et son héritage

L’esprit de 1968 et son héritage
Faut-il y voir l'ancienne conception "Panem et circenses" (Du pain et des jeux) ? Le pendule peut-il revenir ...
LIRE LA SUITE
 

L’alcoolisme l’empêchait de réaliser son rêve – maintenant il partage sa passion avec le monde entier

L’alcoolisme l’empêchait de réaliser son rêve – maintenant il partage sa passion avec le monde entier
Toute création qui en vaut la peine commence par un rêve. D'où proviennent les compositions de Frédéric Chopin, ...
LIRE LA SUITE