Un homme, son chat et son chien fidèle, qui lui avait sauvé la vie, meurent à quelques mois d’intervalle

25 octobre 2021 Mis à jour: 25 octobre 2021
FONT BFONT SText size

Un homme a prouvé que la fidélité des animaux de compagnie pouvait dépasser le plan terrestre. Son chien, qui lui a sauvé la vie il y a 11 ans, est décédé après son chat, mort un mois après son maître. Sa femme, qui se souvient d’eux avec émotion, affirme que « lorsque son heure sera venue, elle pourra à nouveau les retrouver ».

Jerry Douthett est devenu célèbre dans le Michigan en 2010 lorsque son chien Kiko lui a sauvé la vie d’une manière particulièrement étrange. Après une nuit de fête, son chien de compagnie lui a mordu l’orteil, qui s’est gravement infecté. Grâce à la morsure de son chien, M. Douthett s’est rendu chez le médecin pour retirer ce qui restait de l’orteil et a découvert son hyperglycémie, qui, non traitée, aurait pu lui être fatale, rapporte WoodTV.

« (Lors de son passage aux urgences), ils ont également découvert qu’il était diabétique. Sa glycémie était à 800, donc si elle n’avait pas été traitée, il aurait pu être victime d’un choc septique », a déclaré sa femme, Rosee Douthett. « (Les médecins) ont qualifié Kiko de héros, car s’il n’avait pas fait ce geste, Jerry ne serait jamais allé à l’hôpital et n’aurait jamais découvert qu’il était diabétique. »

Plus de 10 ans après cette expérience incroyable, Jerry, qui avait 58 ans, a appris qu’il avait un cancer de la bouche et de la gorge. Après un dur combat qui a duré 10 mois et au cours duquel il a subi quatre séances de chimiothérapie et 35 séances de radiothérapie, il est malheureusement décédé en juin de cette année.

Mais l’année 2021 a été une année où son épouse a non seulement dû voir disparaître son mari, mais aussi leurs deux animaux de compagnie : Lucky, leur chat, et Kiko, leur chien, tous deux âgés de 12 ans.

Les deux animaux, qui n’ont jamais été séparés de Jerry pendant sa dure période de maladie, sont décédés quelques mois après leur maître.

Lucky, est mort au mois de juillet, et Kiko, est décédé en octobre après avoir souffert d’une grave maladie rénale qui a entraîné une insuffisance cardiaque, explique Rosee dans une collecte de fonds GoFundMe.

« Je n’ai pas travaillé au cours des huit derniers mois après le décès prématuré de mon mari, atteint d’un cancer de stade 4, mais j’ai pris quelques dispositions pour moi-même, et je n’ai pas eu assez de marge de manœuvre pour un événement comme celui-ci », peut-on lire sur la page.

Malheureusement, le 11 octobre, son chien Kiko est mort, laissant derrière lui une grande leçon sur la vie, la maladie et la mort.

GoFundMe

« Mon doux garçon, Kiko, a été rappelé au ciel ce soir par deux anges nommés Jerry et Lucky. Cette situation est injuste, maintenant je suis seule. Mais j’ai compris davantage la signification de la mort après avoir perdu trois de mes proches en quatre mois », a écrit Rosee dans un post FaceBook.

Elle a ajouté que « la souffrance physique n’est pas une plaisanterie » et que « soigner des malades, c’est souhaiter qu’ils ne souffrent plus et désirer de toutes ses forces qu’ils ne soient plus dans la douleur ». Bien qu’elle soit infirmière, elle a expliqué qu’elle ne souhaitait cette situation à personne et qu’elle avait encore du mal à accepter que son mari et ses deux animaux de compagnie soient partis.

« Je me débats avec ce sentiment de perte et je refuse de croire qu’ils sont vraiment partis », a déclaré Rosee à WoodTV.

Elle a toutefois ajouté qu’elle savait qu’ils étaient maintenant tous ensemble au paradis et que, comme le disent ses proches, ils sont probablement partis parce que Jerry avait plus besoin d’eux qu’elle.

Un membre de ma famille a ajouté : « Je pense que Jerry a peut-être emmené les animaux au paradis parce qu’il en a certainement plus besoin que toi ».

« Je les aime beaucoup et quand mon heure sera venue, je les rejoindrai là-bas et nous serons à nouveau une famille. »


Rejoignez-nous sur Télégram :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé