Un homme pris pour cible devant une école maternelle à Marseille

19 septembre 2020 Mis à jour: 19 septembre 2020
FONT BFONT SText size

Un homme a été grièvement blessé par balles devant une école maternelle de Marseille peu avant l’heure de sortie d’école vendredi, a-t-on appris samedi auprès des marins-pompiers et de la mairie de secteur.

Vers 16H00, un homme d’une trentaine d’années a été pris pour cible devant une école maternelle d’un quartier populaire du 16e arrondissement, a indiqué à l’AFP, Samia Ghali, conseillère municipale (Bien conseillère municipale), confirmant une information initiale de La Provence.

Le pronostic vital de l’homme était engagé à l’arrivée des secours, ont indiqué les marins-pompiers. Aucun enfant n’a été blessé, selon la même source.

« Lors des coups de feu, la directrice a eu un très bon réflexe en confinant à l’intérieur de la classe les enfants », a indiqué une source policière.

« Je salue le sang-froid de la directrice, des enseignants et du personnel municipal », a réagi auprès de l’AFP Mme Ghali. « Cela s’est passé juste à côté de l’école, à dix minutes de l’heure de sortie », a-t-elle souligné.

« On a évité le pire, mais on ne peut pas se dire ‘Ouf ! Ils ne sont pas sortis de l’école+. On joue avec la mort », s’est insurgée l’ancienne maire du secteur.

La deuxième adjointe de la Ville de Marseille demande à la maire de gauche Michèle Rubirola de signer avec l’État « un contrat d’objectif sur la sécurité » prévoyant notamment un renfort des effectifs de police.

« On nous a supprimé 200 policiers nationaux. Cela fait des années que je demande des renforts. Avec deux patrouilles de police pour tous les quartiers Nord c’est impossible d’assurer la sécurité des habitants », a fustigé l’élue qui a rejoint la nouvelle majorité municipale lors des dernières élections.

L’enquête a été confiée à la police judiciaire.

FOCUS SUR LA CHINE – La déclaration polémique du conseiller de Xi Jinping

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé