Vitry: un homme à la terrasse d’un café se fait tirer 3 fois dessus à bout portant puis pourchasse et rattrape son agresseur

3 juin 2021 Mis à jour: 3 juin 2021
FONT BFONT SText size

Ce mercredi, après avoir été pris pour cible par un homme lui tirant dessus à bout portant, la victime se met à pourchasser son agresseur, le retrouve et le passe à tabac avec l’aide de l’un de ses amis. Une enquête est en cours afin de comprendre ce qui s’est passé. Les trois hommes ont été interpellés.

Mercredi 2 juin, trois hommes étaient attablés à la terrasse du café le Saint-Germain, à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), aux environs de 9 heures du matin, rapporte Le Parisien. « Un homme est arrivé sur le côté et a tiré un premier coup presque à bout portant en direction d’un des clients. Il a ensuite tiré trois coups mais vers le sol », raconte une femme témoin de la scène, qui a été blessée au bras par un éclat de tir. Elle ajoute, encore choquée par l’attaque : « Je n’ai toujours pas compris comment il avait pu rater son coup. »

Le tireur rattrapé puis passé violemment à tabac

Les tirs ont provoqué une réaction de panique chez les cinq clients qui se trouvaient à la terrasse du bar à ce moment-là. Une habitante du quartier réagit : « Ça a été tendu car il y a beaucoup de monde. Aujourd’hui, c’est le marché. » La surprise passée, l’homme qui était visé par les tirs s’est immédiatement levé pour prendre en chasse le tireur, accompagné de l’un de ses amis. Les trois hommes ont traversé l’avenue de l’Abbé-Roger-Derry pour parcourir la rue Ambroise-Croizat sur environ 200 mètres. La course-poursuite s’est terminée deux rues plus loin, avenue Henri-Barbusse, dans la cour d’une maison, précisent nos confrères.

Là, le tireur a été passé à tabac par les deux hommes qui le pourchassaient, le frappant violemment à coups de pieds et de poings, mais aussi avec une pierre. Alertés, les policiers les ont cueillis tous les trois sur place pour les interpeller. L’auteur des tirs a été hospitalisé, souffrant notamment d’un traumatisme crânien, indique encore Le Parisien.

S’agit-il d’un « petit miracle » ou d’un acte d’intimidation ?

Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur cette affaire et déterminer s’il s’agit d’un règlement de compte ou d’autre chose. Les policiers ont retrouvé l’arme de l’homme soupçonné d’être l’auteur des tirs, qui n’a pas pu être entendu mercredi soir en raison de son état de santé. Les deux autres hommes, eux, ont de suite été placés en garde à vue.

Une source proche du dossier estime que l’auteur des tirs « l’a fait exprès », afin d’intimider l’homme visé. Une autre source pense au contraire qu’il s’agit d’un « petit miracle » envers l’homme qui en a réchappé. C’est désormais aux enquêteurs de la police judiciaire du Val-de-Marne, qui se trouvaient sur place à 11 heures du matin ce mercredi, de prendre en compte toutes les hypothèses. Les impacts des coups de feu tirés ont arraché trois bouts de bitume, au travers des pieds de tables de la terrasse du café et l’un des tirs a laissé un trou sur le mur extérieur, au niveau du panneau d’affichage de l’établissement.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé