Un étrange bébé chat-loutre albinos est secouru en Colombie : « Extraordinaire ! »

1 janvier 2022 Mis à jour: 3 janvier 2022
FONT BFONT SText size

Un bébé jaguarondi (ou chat-loutre) a été sauvé pour la première fois en Colombie, avec une particularité extraordinaire : il est albinos, ce qui n’a jamais été enregistré dans son espèce.

L’autorité chargée de l’environnement urbain et des transports en commun dans le département d’Antioquia, dans l’Aire métropolitaine de Valle de Aburrá (une région colombienne), a fait part d’une des plus extraordinaires opérations de sauvetage liées au trafic d’animaux sauvages du pays. Ce fut aussi une première, la découverte d’un jaguarondi entièrement albinos.

« Vous l’avez vu ? Dans la municipalité d’Amalfi, nous avons sauvé un extraordinaire félin albinos sauvage », a publié l’organisme sur Twitter le 12 novembre.

Jusqu’alors, le petit félin était désigné sous son nom générique, car on ignorait à quelle espèce il appartenait. On a pu déterminer qu’il s’agissait d’une femelle, qu’elle pesait 440 grammes , qu’elle avait les yeux rouges et que sa fourrure était entièrement blanche, ce qui était tout à fait « inhabituel ».

(FREDY BUILES/AFP via Getty Images)

Les pompiers volontaires ont été chargés de secourir le jeune félin, retrouvé à 4 heures de route de la zone urbaine la plus proche. Après avoir reçu des soins médicaux de base, le petit animal a été emmené à Corantioquia, une corporation autonome régionale du centre d’Antioquia qui travaille au développement durable de l’utilisation des ressources naturelles.

L’extraordinaire équipe de vétérinaires de Corantioquia a travaillé « jour et nuit » pour permettre au félin de survivre et d’atteindre un état de santé optimal. Un peu plus d’un mois plus tard, le petit animal a pris du poids, pour atteindre un peu plus de 1 kg, soit plus du double du poids qu’il avait lorsqu’il a été secouru.

Elle a commencé à manger des aliments semi-solides. On a constaté qu’elle était « éveillée, active et qu’elle répondait régulièrement à ses besoins physiologiques », selon un post de Corantioquia.

« Bien qu’elle ait un déficit visuel, sa vision s’est améliorée. On pense qu’elle est capable de voir les ombres », a ajouté l’institution.

Si le développement de ce félin exceptionnel s’est très bien déroulé, il restait à déterminer s’il était capable de mener une vie normale à l’état sauvage et de remplir toutes ses fonctions biologiques, afin de savoir s’il était susceptible d’être relâché.

« Sa mutation génétique récessive et son albinisme, génèrent plusieurs altérations qui l’empêchent de réaliser avec succès des comportements normaux, ce qui le rend peu susceptible de survivre seul dans l’environnement naturel : comme le camouflage, la chasse et la protection contre les prédateurs », a estimé Corantioquia dans un tweet.

Les faibles chances de survie à l’état sauvage ont conduit Corantioquia à remettre ce magnifique félin au parc de protection de Medellin.

« Bienvenue dans son nouveau foyer ! À partir d’aujourd’hui, le parc de protection de la nature accueillera le jeune félin albinos sauvage. Les résultats du test génétique n’ont pas encore été communiqués, mais on pense qu’il s’agit d’un Jaguarondi (Herpailurus yagouaroundi)« , a écrit Corantioquia sur le même réseau social le 23 décembre.

Les jaguarondis sont un type de puma originaire d’Amérique du Nord et du Sud. Ce sont des animaux solitaires qui ne croisent d’autres jaguarondis que pour s’accoupler. C’est la première fois qu’un jaguarondi albinos est découvert sur le territoire colombien.


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé