Un couple au Utah, incapable de concevoir, parcourt 3 200 km pour rencontrer leur fille adoptive

C’est l’espoir de tous les jeunes mariés d’avoir un mariage épanouissant d’une manière ou d’une autre. Pour un couple au Utah, ils désiraient avoir des enfants.

Quand ces espoirs ont tout à coup été anéantis et qu’ils ne savaient plus que faire, ils ont refusé d’abandonner et ont persisté dans la poursuite de leur rêve.

Étonnamment, lorsqu’une porte s’est fermée, une fenêtre s’est ouverte et ils ont été récompensés d’une façon tout à fait inattendue.

Étant jeunes et amoureux, ils avaient passé beaucoup de temps à discuter de leur avenir.

« Nous allions avoir au moins un enfant avant notre troisième année de mariage, peut-être même deux », a confié Tori Story, la jeune épouse, à Love What Matters. Pourtant, elle a admis qu’elle avait le « pressentiment » que la conception n’allait pas être simple, bien qu’elle n’ait pas réalisé à quel point il allait être difficile de devenir parent.

Peu après leur mariage, Tori et son mari, Jake, ont commencé à essayer d’avoir un bébé, mais avaient du mal à le faire. Après des tests et des traitements de fertilité, ils ont été récompensés par une grossesse durement gagnée, mais leurs espoirs ont été anéantis lorsque, lors de l’échographie de Tori, le médecin leur a dit que ce serait une fausse-couche.

Ils ont ensuite décidé d’essayer l’adoption comme solution de rechange et, après avoir de nouveau fait face à de nombreuses difficultés – qu’il s’agisse de choisir une agence d’adoption décente et légitime ou de remplir les montagnes de paperasse – ils ont été déçus lorsque, après trois mois, ils n’ont pas été choisis pour une correspondance possible.

Puis, en février 2018, Tori a reçu l’appel qui a changé leur vie à jamais.

Le couple avait soumis son profil pour la deuxième fois dans l’espoir d’obtenir un enfant correspondant, et Tori « sentait » dans son cœur que celui-ci serait leur bébé. Incroyablement, ils ont reçu un appel le lendemain. Elle a répondu au téléphone nerveusement, avec appréhension et peur d’une autre déception, puis la personne à l’autre bout a dit : « Félicitations, vous avez été choisis ! »

« Je tremblais, je pleurais, j’étais sans voix et si heureuse », raconte Tori plus tard. « Je n’arrivais pas à y croire. Nous avions enfin trouvé notre bébé, notre pièce manquante. »

Après avoir parlé avec la mère biologique du bébé, elle a immédiatement senti un lien fort, « presque comme si nous l’avions connue toute notre vie », dit Tori.

Tori est restée en communication constante avec la mère jusqu’à la naissance, et quand le jour est arrivé pour la naissance du bébé, le couple a fait une réservation pour passer la nuit en Caroline du Nord. Le lendemain, ils ont rencontré la mère pour le déjeuner avant que l’accouchement soit provoqué.

« Nous avons enfin pu mettre un visage à la femme à qui nous parlions depuis plusieurs semaines », raconte Tori. « Tandis que nous étions assis là, je n’ai pas pu m’empêcher d’éprouver une immense gratitude envers elle et le miracle qu’elle allait nous offrir. »

Tori a partagé avec Love What Matters ce qui s’est passé le lendemain matin quand ils sont arrivés à l’hôpital :

« La mère biologique du bébé, altruiste et courageuse, m’a invitée à être dans la salle d’accouchement. Alors que je regardais notre belle petite fille naître dans ce monde, les larmes coulaient sur mon visage, j’ai été comblée de la plus pure joie. Dès que j’ai posé les yeux sur elle, j’ai su qu’elle était à nous. C’était un amour instantané comme je n’en ai jamais connu auparavant. Elle était la chose la plus précieuse et la plus belle que je n’aie jamais vue. J’ai même réussi à couper le cordon ! »

Avec leur nouvelle petite fille, Londyn Lou, ils étaient enfin une famille de trois personnes. Malgré leur propre rêve devenu réalité, Tori a exprimé son immense dette de gratitude envers la mère qui a donné naissance à leur fille dans le monde :

« Je ne connaîtrai jamais la douleur et le chagrin qu’elle a ressentis en plaçant Londyn Lou dans mes bras. Je lui serai éternellement reconnaissante pour tout ce qu’elle a fait pour nous […] Je suis contente de partager les moments les plus agréables avec une femme qui est si altruiste et courageuse qu’elle a donné à sa fille quelque chose qu’elle ne pouvait pas lui donner. Je VEUX que Londyn sache d’où elle vient. Je VEUX qu’elle sache qu’elle a été choisie et aimée des deux côtés. Je veux qu’elle soit fière de sa mère biologique. Je VEUX qu’elle ressente son amour et son soutien. Comment pourrais-je jamais nier son plus grand amour ? Je veux qu’elle grandisse en sachant d’où elle vient et qu’elle soit fière de la femme la plus courageuse et la plus altruiste que j’aie jamais rencontrée. Je serai à jamais redevable à sa courageuse mère biologique pour la plus belle petite fille que nous pouvons appeler notre fille. »

View this post on Instagram

Londyn enjoyed her first hike today! It was gorgeous!!!#weloveyoulondynlou #beUTAHful

A post shared by Tori Story (@toristory6) on

Version originale

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

Un bébé blanc aux cheveux blonds et aux yeux bleus naît
dans une famille africaine – mais comment est-ce possible ?

 
 
 
 

Incendie dans l’église Saint-Sulpice à Paris: l’origine du feu n’était pas accidentelle

Incendie dans l’église Saint-Sulpice à Paris: l’origine du feu n’était pas accidentelle
Selon les informations de LCI, la piste accidentelle a été écartée au lendemain de l'incendie survenu église Saint-Sulpice ...
LIRE LA SUITE
 

Les Nicaraguayens suivent le Venezuela et Cuba et protestent contre le régime socialiste

Les Nicaraguayens suivent le Venezuela et Cuba et protestent contre le régime socialiste
Le 16 mars dernier, des manifestants opposés au président nicaraguayen Daniel Ortega sont descendus dans la rue réclamant ...
LIRE LA SUITE
 

Torture psychologique : les pires cicatrices sont celles qui restent dans l’esprit

Torture psychologique : les pires cicatrices sont celles qui restent dans l’esprit
Note de la rédaction : Epoch Times publie un certain nombre d’articles relatant le recours à la torture ...
LIRE LA SUITE
 

Saccage des Champs-Élysées : 80 enseignes touchées, le Premier ministre interpellé

Saccage des Champs-Élysées : 80 enseignes touchées, le Premier ministre interpellé
80 enseignes ont été touchées, dont une vingtaine pillées ou victimes de départs d'incendie lors du saccage samedi ...
LIRE LA SUITE