Un chien triste s’enfuit de la maison tous les jours, alors son nouveau propriétaire le suit jusqu’au cimetière

21 mai 2019 Mis à jour: 10 juillet 2019
FONT BFONT SText size

Après avoir passé beaucoup de temps avec son propriétaire, un chien a vécu un chagrin interminable après son décès. Il semblait que le chien ne pouvait pas faire face à la perte, et il continuait à visiter la tombe de son maître tous les jours après les funérailles.

Cesur le chien a perdu son maître adoré en janvier 2017. Après avoir passé deux ans en tant que compagnon de son propriétaire, Mehmet Ilhan, 79 ans, le fidèle chien a eu le cœur brisé. Mehmet Ilhan était mort dans un hôpital près de chez lui à Bursa, en Turquie, après avoir été paralysé par une maladie pendant de nombreuses années.

« À cause de la paralysie de mon père, ils avaient un lien différent. Quand mon père était à l’hôpital pendant ses derniers jours, Cesur a cessé de manger », a dit Ali, le fils de Mehmet Ilhan, au Dodo.

Quand le corps de Mehmet Ilhan est arrivé à la maison, le chien loyal se tenait tout près et a refusé de bouger. Il a même ouvert la voie lorsqu’une procession s’est formée pour transporter le cercueil jusqu’au lieu des funérailles. Aux funérailles, on pouvait voir Cesur avec la tête inclinée alors qu’il était assis près du cercueil, et il était dans cette position pendant tout ce temps.

Sur le comportement de Cesur, Ali a dit : « Personne ne pouvait le toucher jusqu’à ce que mon père soit emporté dans la tombe et enterré. »

Cesur a aussi vu Mehmet être enterré. « Il ne voulait pas s’éloigner du cercueil, même pas d’un cheveu, aux funérailles, puis il nous a suivis jusqu’au cimetière et a attendu qu’il soit enterré », a dit Ali, selon MailOnline.

Après la mort de Mehmet Ilhan, Cesur vit avec Ali, mais il semble penser toujours à son propriétaire bien-aimé.

« Il aimait le chien et a très bien pris soin de lui et je pense que Cesur est triste parce qu’il lui manque », dit Ali.

Ali a commencé à remarquer que Cesur quittait la maison après son départ pour le travail et a décidé de le suivre un jour. Cesur s’était rendu sur le lieu de sépulture pour rendre visite à son défunt maître.

« Les gens qui travaillent dans le cimetière disent que la première chose qu’il fait le matin, c’est visiter la tombe de mon père », dit Ali.

« Aujourd’hui, il visite la tombe tous les jours parce qu’il n’arrive pas à s’habituer à l’absence de mon père », ajoute Ali.

Bien que personne ne sache quand Cesur pourra jamais se remettre de cette perte, Ali continue de s’occuper de lui. « Cesur a toujours été un animal noble. Il vivra avec moi à partir de maintenant. »

Cesur n’est pas le seul chien à être resté fidèle même après la mort de son propriétaire.

Le 4 avril 2019, à Nuevo León, au Mexique, un chien a été capturé près du corps de son propriétaire sur la voie ferrée de Montemorelos. Apparemment, le chien a été dévasté par la mort tragique de son propriétaire, Victor Reyna Vazquez, âgé de 57 ans, qui buvait près de la voie ferrée quand il a été écrasé par un train tôt le matin.

Le chien a refusé de quitter son propriétaire et a même mordu les policiers et les ambulanciers paramédicaux lorsqu’ils ont tenté d’intervenir dans sa veillée tranquille. Mais finalement, le corps de M. Vazquez a été récupéré, et le chien a été doucement séparé de son compagnon.

[Traduction du post ci-dessus : Ce petit chien reste auprès du corps de son propriétaire après son décès. Ce dernier a été renversé par le train à Montemorelos.]

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé