Un chien policier met la main sur 4 trafiquants de drogue et voleurs de voitures en 30 jours seulement

16 août 2020 Mis à jour: 16 août 2020
FONT BFONT SText size

Un chien policier de Géorgie nommé Apex a reçu des éloges bien mérités, ainsi qu’un steak au dîner, après avoir réussi à appréhender 4 criminels en seulement 30 jours.

La quatrième capture d’Apex a eu lieu le 10 août, lorsqu’il a aidé à retrouver un fugitif recherché qui se cachait sous une poubelle derrière un commerce fermé. Le suspect avait été impliqué dans une poursuite policière et avait percuté une Porsche, apparemment volée, dans une entrée de voie express.

Il a tenté de s’enfuir à pied mais n’a pas pu échapper aux sens aiguisés d’Apex.

Le suspect avait à son actif une longue liste de transgressions à Marietta, au nord-ouest d’Atlanta, et dans les juridictions voisines, dont des enlèvements, des vols de voitures, de multiples délits de fuite et des dérobades à la police.

(Avec l’aimable autorisation du département de police de Marietta, Géorgie, États-Unis)
(Avec l’aimable autorisation du département de police de Marietta, Géorgie, États-Unis)

Plus tard, le département de police de Marietta a annoncé le succès de l’arrestation, en publiant sur Facebook : « L’officier Lukaszewicz a dit qu’il allait ASSURÉMENT lui servir un bon steak pour le dîner ! »

Ils ont également posté la photo d’Apex sur Twitter, sur laquelle on pouvait lire « Apex 4, Criminels 0 ».

Apex, un malinois belge né aux États-Unis, a terminé sa formation au sein du service de police de Marietta en septembre 2018, alors qu’il avait environ 4 ans.

Avec deux autres chiens, Apex a suivi « une formation approfondie en matière de détection de drogues, de pistage et de recherche d’articles » pendant les trois années passées au sein du service, comme l’indique son profil en ligne.

L’étape finale de leur formation « permettrait aux maîtres-chiens de libérer leur agent canin, dans des circonstances spécifiques, afin qu’il puisse appréhender un suspect en fuite et le retenir jusqu’à ce que leur maître-chien puisse le menotter ».

(Capture d’écran/Google Maps)

Quelques semaines seulement après avoir terminé son entraînement, Apex montrait déjà ses incroyables capacités de pistage. Fin septembre 2018, un tuyau d’un citoyen inquiet a conduit les agents de la police militaire à fouiller une installation de stockage. « Apex a été amené dans l’installation de stockage et donné l’alerte sur une unité de stockage spécifique », a écrit le MPD dans un post sur Facebook.

Cela a conduit à une opération d’infiltration et à l’arrestation de deux suspects qui ont tenté d’accéder à l’unité – qui contenait plus de 100 000 dollars de marijuana. Une photo du chien policier posant à côté des sacs de cannabis empilés a été publiée sur Facebook, avec la légende : « Pouvez-vous vous rendre compte qu’Apex est heureux ? »

(Avec l’aimable autorisation du département de police de Marietta, Géorgie, États-Unis)

Depuis son entrée en fonction, Apex n’a cessé de se renforcer. En avril 2018, un officier de la police militaire a arrêté une voiture pour infraction à la loi sur les plaques d’immatriculation. Après le comportement suspect du conducteur, Apex a révélé que l’homme avait de la drogue cachée sous la radio dans la console centrale.

Le profil en ligne d’Apex indique qu’il « est responsable d’innombrables saisies de stupéfiants et d’arrestations de suspects violents et l’équipe a été distinguée par de nombreuses récompenses pour son travail d’application de la loi ». Il ajoute également que lui et l’officier Lukaszewicz ne font pas que travailler ensemble, ils vivent aussi ensemble.

En plus des éloges de la communauté, la fondation à but non lucratif Georgia K9 a fait don de 70 gilets pare-balles pour assurer la sécurité d’Apex et de ses collègues canins.

« Ces gilets résistent aux balles et protègent les organes vitaux du chien policier lors de toute opération de recherche et même de détention d’un suspect en fuite avant qu’un officier ne puisse prendre le contrôle total », a déclaré Marci Viers, membre du conseil d’administration de la fondation, selon le Marietta Daily Journal.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé