Un adolescent menacé de mort après une blague sur le pèlerinage des musulmans à La Mecque

Ce dimanche, un adolescent a été menacé de mort après avoir publié un tweet humoristique au sujet du pèlerinage à La Mecque. Une boutade qui a rapidement déchaîné la haine de plusieurs musulmans fondamentalistes.

« Ptdr [pété de rire, ndlr] y’a du monde à InZeBoite », a tweeté le jeune Hugo ce week-end, accompagnant ces quelques mots d’une photo de la Kaaba entourée de pèlerins.

L’adolescent faisait référence au jeu télévisé InZeBoite diffusé sur la chaîne Gulli depuis 2007 dans le cadre duquel les vainqueurs d’un questionnaire se retrouvent dans une boîte noire abritant un labyrinthe et des obstacles qu’ils doivent franchir dans un temps imparti.

Publiée sur Twitter ce dimanche, la blague du lycéen a immédiatement suscité un déferlement de haine sur la Toile, l’auteur recevant un véritable torrent d’insultes et de menaces de la part de musulmans lui reprochant de manquer de respect envers l’islam.

Dépassé par l’ampleur des évènements, l’auteur du tweet humoristique a fini par publier un message d’excuse avant de demander à ceux qui cherchaient à l’intimider de le « laisser en vie »…

De nombreux internautes expriment leur soutien à Hugo

Face à la violence des réactions – certains individus ayant diffusé le nom de l’établissement scolaire que fréquenterait l’adolescent, avant d’appeler les élèves musulmans à le lyncher – de nombreux internautes anonymes ainsi que plusieurs personnages publics ont apporté leur soutien au jeune garçon, le mot-dièse #JesoutiensHugo devenant viral sur Twitter.

« La France est une République laïque où chacun peut critiquer et se moquer des religions sans être menacé de mort pour cela ! Le blasphème n’existe pas. En revanche, le cyber-harcèlement en meute est puni depuis cet été par la loi », a écrit Marlène Schiappa.

Raphaël Enthoven a également réagi : « Combien faut-il ne pas croire en Dieu pour croire qu’Il/Elle est susceptible ! Et mépriser Sa puissance pour vouloir Le/La défendre ! Le problème des intégristes n’est pas la foi, mais l’impiété. S’ils croyaient vraiment en Dieu, ils se moqueraient des rires. »

Nouveau secrétaire d’État chargé du Numérique, Cédric O a lui aussi condamné les insultes et les menaces adressées au jeune Hugo : « La foi des intégristes est bien fragile pour se sentir menacée par l’ironie d’un adolescent. Je rappelle que le cyber-harcèlement est puni par la loi. »

Des internautes se présentant comme musulmans n’ont pas non plus hésité à prendre la défense de l’adolescent.

Les comptes des utilisateurs menaçants signalés sur Pharos

Suite aux menaces proférées à l’encontre du lycéen, la plateforme Pharos – un dispositif mis en place par la Direction centrale de la police judiciaire qui permet de signaler les faits délictueux commis sur Internet – a reçu de nombreux signalements

Puni par la loi depuis cet été, le cyber-harcèlement constitue un délit passible de deux ans de prison et 30 000 euros d’amende. En cas de circonstances aggravantes – la victime est un mineur de 15 ans ou une personne vulnérable, elle a subi un harcèlement entraînant une incapacité totale de travail, etc. –, la peine encourue peut être portée à 3 ans de prison et 45 000 euros d’amende.

Cet article vous a intéressé  ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous un commentaire pour nous donner votre avis. 

 
 
 
 

Actes antichrétiens : une église taguée en plein centre-ville de Montpellier

Actes antichrétiens : une église taguée en plein centre-ville de Montpellier
Cinq jours après le drame qui a frappé la cathédrale Notre-Dame de Paris, une église de Montpellier a ...
LIRE LA SUITE
 

Notre-Dame – Deux anciens artisans de la cathédrale donnent leur point de vue sur l’incendie : « C’est vraiment surprenant »

Notre-Dame – Deux anciens artisans de la cathédrale donnent leur point de vue sur l’incendie : « C’est vraiment surprenant »
Spécialisés dans l’installation de dispositifs de protection contre la foudre sur le toit des monuments historiques, Didier Dupuy ...
LIRE LA SUITE
 

La résolution du Parlement européen sur les droits de l’homme en Chine appelle également à la libération des Canadiens

La résolution du Parlement européen sur les droits de l’homme en Chine appelle également à la libération des Canadiens
Une résolution des législateurs européens exhortant des sanctions contre les auteurs de violations des droits de l’homme en ...
LIRE LA SUITE
 

Incendie de Notre-Dame : « un bug informatique » pourrait avoir contribué au drame selon le recteur de la cathédrale

Incendie de Notre-Dame : « un bug informatique » pourrait avoir contribué au drame selon le recteur de la cathédrale
Si l’on ne sait toujours pas comment l’incendie qui a complètement détruit la toiture de Notre-Dame de Paris ...
LIRE LA SUITE