Bruxelles recommande d’accorder à l’Ukraine le statut de candidat à l’Union européenne

18 juin 2022 Mis à jour: 18 juin 2022
FONT BFONT SText size

La Commission européenne a recommandé d’accorder à l’Ukraine et à la Moldavie le statut de candidat à l’Union européenne, a annoncé le 17 juin la présidente Ursula von der Leyen.

Concernant le cas de l’Ukraine, « la Commission recommande au Conseil, premièrement, de donner à l’Ukraine une perspective européenne et, deuxièmement, de lui accorder le statut de candidat. Ceci, bien entendu, à condition que le pays procède à un certain nombre de réformes importantes », a déclaré Ursula von der Leyen, lors d’une conférence de presse.

Jamais des avis n’avaient été rendus en si peu de temps sur des demandes de candidature, une urgence due à la guerre menée par la Russie depuis plus de trois mois et qui s’inscrit dans le soutien apporté par les Européens à l’Ukraine face à Moscou, mais également à la Moldavie.

Les 27 pays de l’UE doivent encore donner leur feu vert à l’unanimité

Paris, Berlin et Rome se sont prononcés pour l’octroi « immédiat » à l’Ukraine de ce statut officiel de candidat, jeudi lors d’une visite à Kiev du Président français Emmanuel Macron, du chancelier allemand Olaf Scholz et du chef du gouvernement italien Mario Draghi, rejoints par le Président roumain.

Cet avis concernant l’Ukraine et la Moldavie sera discuté lors du sommet européen des 23-24 juin et les dirigeants des 27 pays de l’UE devront donner leur feu vert à l’unanimité.

 

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé