Twitter rétablit le compte du groupe de journalistes d’investigation Project Veritas

21 novembre 2022 Mis à jour: 22 novembre 2022
FONT BFONT SText size

Le compte Twitter de Project Veritas l’organisme de surveillance à but non lucratif regroupant des journalistes d’investigation, est le dernier compte en date à avoir été réintégré par Elon Musk.

« Merci @ElonMusk d’avoir rétabli le compte Twitter de Project Veritas et d’avoir défendu le vrai journalisme d’investigation », a tweeté l’organisme de surveillance dans un message publié sur la plateforme aujourd’hui.

Project Veritas, dirigé par James O’Keefe depuis 2011, « enquête et dénonce la corruption, la malhonnêteté, le délit d’initié, la dilapidation, la fraude et d’autres inconduites dans les institutions publiques et privées afin de parvenir à une société plus éthique et transparente », selon son site Internet.

« En tant qu’entreprise légalement reconnue et rendant pleinement compte de ses activités, Project Veritas est l’organisation à but non lucratif la plus efficace sur la scène nationale », ajoute le site.

Twitter a suspendu le compte de Project Veritas en février 2021 après que James O’Keefe a partagé une vidéo du vice-président de Facebook, Guy Rosen, admettant lors d’une réunion en interne que la plateforme « gelait » certains commentaires sur des publications soupçonnées d’attiser un « discours de haine ».

Lors de la réunion en interne, le vice-président de Facebook précisait : « Ce sont toutes des choses que nous avons construites ces trois-quatre dernières années dans le cadre de nos investissements [pour créer un] espace intègre, [dans le cadre de] nos efforts pour protéger l’élection [de Joe Biden]. »

James O’Keefe, de Project Veritas, lors de la convention CPAC à National Harbor, dans le Maryland, le 1er mars 2019. (Samira Bouaou/Epoch Times)

Les descentes du FBI

Plus tard en 2021, des agents du FBI ont fait une descente au domicile de James O’Keefe et de deux autres employés de Project Veritas au milieu d’une enquête centrée sur le vol présumé d’un agenda appartenant à Ashley Biden, la fille de Joe Biden.

Project Veritas, qui a mené une bataille juridique contre les mandats de perquisition, a déclaré qu’on lui avait remis le journal intime, mais qu’il n’avait pas pu en vérifier l’authenticité et qu’il avait finalement décidé de ne pas en publier le contenu.

À l’époque, les procureurs ont déclaré que Project Veritas n’était « pas engagé dans du journalisme selon la définition traditionnelle ou acceptée de ce mot ». Cependant, il a été révélé plus tard que le FBI considérait Project Veritas comme un véritable média d’information au moment d’ouvrir son enquête en octobre 2020.

Elon Musk opère un ensemble de changements sur Twitter depuis qu’il a finalisé son accord de 44 milliards de dollars pour racheter la plateforme.

Samedi, il a rétabli le compte de Donald Trump, près de deux ans après sa fermeture, bien que le président n’ait encore rien posté et qu’il ait précédemment déclaré ne pas avoir l’intention de revenir sur Twitter, préférant sa propre plateforme de médias sociaux Truth Social.

Elon Musk a sondé les utilisateurs de Twitter sur la question pendant 24 heures avant de prendre cette décision. Les résultats ont montré que 51,8% des utilisateurs souhaitaient que le compte de Trump soit rétabli contre 48,2% hostiles à cette idée.

« Le peuple a parlé. Trump sera réintégré, Vox Populi, Vox Dei », a déclaré le milliardaire dans un message publié peu après la clôture du sondage.

Zachary Stieber a contribué à cet article.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé