Twitter réactive le compte de Trump suite au sondage réalisé auprès de 15 millions d’utilisateurs

21 novembre 2022 Mis à jour: 21 novembre 2022
FONT BFONT SText size

Le compte de l’ancien président Donald Trump sur Twitter sera réactivé à la suite du sondage effectué auprès des utilisateurs sur la question, a annoncé Elon Musk, patron de Twitter, le 19 novembre.

« Le peuple a parlé. Trump sera rétabli. Vox Populi, Vox Dei », a déclaré Musk dans un message faisant référence à la conclusion du sondage.

Le sondage a duré 24 heures.

Avec plus de 15 millions de votes comptabilisés, le sondage a montré que 51,8% des utilisateurs souhaitaient que Trump puisse publier sur Twitter, tandis que 48,2% désirait que l’ancien président reste exclu.

Il est difficile de dire si Trump souhaite ou ne souhaite pas revenir sur Twitter. Dans ses déclarations publiques antérieures l’ancien président a toujours fait savoir qu’il ne prévoyait pas de revenir, préférant désormais sa propre plateforme Truth Social. Cependant une poursuite récente suggère le contraire.

Le 14 novembre, les avocats de l’ancien président ont demandé à la cour d’appel de relancer une action en justice contre Twitter pour contester sa suspension permanente.

Dans la poursuite (pdf), les avocats ont accusé les responsables gouvernementaux d’utiliser les médias sociaux à des fins déloyales pour supprimer les opinions « qui s’avéraient correctes ou du moins discutables », citant l’ordinateur portable de Hunter Biden, la pandémie de Covid‑19 et l’intégrité des élections de 2020.

Désormais, aucun procès ne sera plus nécessaire.

Entretemps, Donald Trump a encouragé les utilisateurs de Truth Social à participer au sondage laissant entendre qu’il pourrait revenir sur la plateforme. Il a toutefois tenu à les rassurer en promettant que son retour sur Twitter ne signerait pas la fin de Truth Social.

« Votez maintenant favorablement, mais ne vous inquiétez pas, ça n’ira pas loin. Truth Social est spécial ! »

Moins d’une heure après l’annonce d’Elon Musk, le compte Twitter de Trump a été réactivé. Le dernier message de Trump avant la fermeture de son compte datait du 8 janvier 2021.

« À tous ceux qui me l’ont demandé, je ne participerai pas à l’investiture [de Joe Biden] le 20 janvier », peut‑on lire dans le message.

Ce message, a été cité par Twitter le 8 janvier 2021 pour justifier la fermeture du compte, ainsi qu’un autre disant « les 75.000.000 de grands patriotes américains qui ont voté pour moi, pour Make America Great Again , auront longtemps une VOIX GEANTE dans le futur. Ils ne seront pas méprisés ou traités injustement de quelque manière que ce soit !!! »

Twitter a déclaré que Trump avait été retiré de la plateforme pour avoir encouragé une « politique de glorification de la violence ».

« Après avoir examiné de près les récents Tweets du compte @realDonaldTrump et le contexte qui les entoure – en particulier la façon dont ils sont reçus et interprétés sur et en dehors de Twitter – nous avons suspendu définitivement le compte en raison du risque d’une nouvelle incitation à la violence », avait alors indiqué la plateforme dans un communiqué.

Ces derniers jours, Twitter a également réactivé les comptes de Jordan Peterson, de l’humoriste Kathy Griffin et du site chrétien satirique The Babylon Bee.

Jordan Peterson a déjà exprimé des différences personnelles avec Trump. Malgré cela il a soutenu la liberté d’expression de Donald Trump et le fait de laisser les gens se faire leur propre opinion de l’ancien président sans qu’interviennent des modérateurs de contenu.

« C’est probablement mieux de réintégrer Trump aussi. Laissez‑le faire ce qu’il doit faire, et laissez les gens décider. De manière ouverte. De la manière dont de telles choses devraient être décidées », a écrit Jordan Peterson.

Mimi Nguyen Ly et Rita Li ont contribué à cet article.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé