Tunisie: troubles autour d’un puits dans le centre du pays

La ville de Jelma, dans le centre défavorisé de la Tunisie, était en grève générale mardi, au lendemain de heurts contre la mise en route d’un puits d’eau potable, dont les riverains réclament les bénéfices. Les protestataires ont durablement endommagé le puits incriminé mardi, a indiqué à l’AFP le gouverneur de Sidi Bouzid, Anis Dhifallah, avertissant que cela risquait d’entraîner des coupures d’eau dans les mois à venir dans la région.

Des poubelles étaient renversées et des pneus brûlaient encore mardi matin dans cette ville proche de Sidi Bouzid, a rapporté un correspondant de l’AFP. Les services publics ainsi que les écoles et lycées de la ville étaient fermés, et protégés par l’armée. Une trentaine d’habitants ont été légèrement blessés dimanche et lundi, et un plus gravement a indiqué un surveillant de l’hôpital de Jelma sous couvert d’anonymat. Dix agents des forces de l’ordre ont également été blessés selon la police.

Environ 3.000 personnes ont défilé dans le calme mardi matin, a indiqué à l’AFP un responsable régional de l’UGTT, Mouldi Garraoui. Les habitants réclament des contreparties à l’exploitation du puits creusé depuis 2014 dans la localité de Souaybia par la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (Sonede).

Selon l’UGTT, les agriculteurs protestent car le puits à haut débit a endommagé leurs points d’eau, et des riverains réclament d’être alimentés en eau potable, ce qui n’est pas le cas de plusieurs centaines d’entre eux. Le raccordement du puits au réseau d’eau régional, pour alimenter notamment Jelma et Sidi Bouzid, a été achevé sous protection policière dans la nuit de lundi à mardi, a indiqué le gouverneur.

Mais l’installation a aussitôt été endommagée par des protestataires, qui ont détruit la pompe et rempli le forage de béton armé, a déploré M. Dhifalla, selon qu’il faudra des mois de travaux pour venir à bout de ces dégâts. Les protestataires exigent également « le recrutement des chômeurs de leur région à la Sonede, un pourcentage d’au moins 10% des bénéfices de l’exploitation de ce puits, et l’exploitation par les habitants des terrains appartenant à l’Etat dans cette région », selon le gouverneur.

 

DC avec AFP

 
 
 
 

Mondial: Allusions au Kosovo et Tribunal pénal international, quand Serbie-Suisse dérape…

Mondial: Allusions au Kosovo et Tribunal pénal international, quand Serbie-Suisse dérape…
Ça n'aurait dû être qu'un match du Mondial-2018, mais entre des célébrations de buts pro-Kosovo et une référence ...
LIRE LA SUITE
 

Immigration et terrorisme : les deux plus grandes inquiétudes des Européens

Immigration et terrorisme : les deux plus grandes inquiétudes des Européens
Un nouveau sondage révèle que le terrorisme et l'immigration sont les plus grandes inquiétudes exprimées par les citoyens ...
LIRE LA SUITE
 

L’esprit de 1968 et son héritage

L’esprit de 1968 et son héritage
Faut-il y voir l'ancienne conception "Panem et circenses" (Du pain et des jeux) ? Le pendule peut-il revenir ...
LIRE LA SUITE
 

L’alcoolisme l’empêchait de réaliser son rêve – maintenant il partage sa passion avec le monde entier

L’alcoolisme l’empêchait de réaliser son rêve – maintenant il partage sa passion avec le monde entier
Toute création qui en vaut la peine commence par un rêve. D'où proviennent les compositions de Frédéric Chopin, ...
LIRE LA SUITE