Trump suspend pour 18 mois l’expulsion de Vénézuéliens des Etats-Unis

20 janvier 2021 Mis à jour: 20 janvier 2021
FONT BFONT SText size

Pour sa dernière journée à la Maison Blanche, le président américain sortant Donald Trump a signé mardi un décret portant sur la suspension pour une durée de 18 mois des expulsions de Vénézuéliens se trouvant illégalement sur le territoire américain, en invoquant la crise que connaît le pays socialiste.

« J’ai décidé qu’il est dans l’intérêt de la politique étrangère des Etats-Unis de reporter l’expulsion de tout ressortissant du Venezuela, ou étranger sans nationalité qui dernièrement résidait au Venezuela » pour une durée de 18 mois, affirme le décret signé par Trump.

200.000 Vénézuéliens menacés d’expulsion

La mesure a été encouragée par les alliés républicains du président en Floride, où nombre de Vénézuéliens se sont installés après avoir fui leur pays en proie à une grave crise économique et politique.

Selon le Miami Herald, le décret pourrait concerner jusqu’à 200.000 Vénézuéliens qui étaient menacés d’arrestation et d’expulsion.

Focus sur la Chine – Controverse liée au virus en Chine : des glaces testées « positives »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé