Trois jours après son lancement, le montant de la cagnotte pour les forces de l’ordre bat tous les records

Après la cagnotte de Christophe Dettinger lancée sur Internet par des proches de l’ancien boxeur, c’est une cagnotte destinée aux forces de l’ordre qui a vu le jour à l’initiative du président du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur Renaud Muselier.

Si la cagnotte destinée à Christophe Dettinger a récolté plus de 115 000 euros en seulement quelques heures avant d’être rapidement clôturée par le site hébergeur, celle destinée aux gendarmes, aux pompiers et aux policiers a dépassé le million d’euros en à peine 72 heures.

Initiée par Renaud Muselier, elle s’adresse à « celles et ceux qui mettent leur vie en danger pour protéger la nôtre et faire respecter l’ordre républicain » et vise à témoigner le soutien de la population envers « les 1050 membres de nos forces de l’ordre  […] blessés au cours de manifestations ».

« Depuis hier [le 7 janvier, ndlr], une cagnotte a été lancée sur la plateforme ‘leetchi.com’ en faveur du voyou qui a attaqué nos forces de l’ordre. En dehors du caractère absolument amoral de cette démarche, qu’il convient de dénoncer, il est de notre devoir en tant qu’amoureux de la République de répondre à cette initiative», a écrit M. Muselier dans un communiqué relayé sur la page de la cagnotte.

« Quand on s’attaque à un policier, à un gendarme ou à un sapeur-pompier c’est en réalité la France qu’on attaque», poursuit l’ancien secrétaire d’État aux Affaires étrangères de Jacques Chirac.

Le 11 janvier dans la matinée, la cagnotte des forces de l’ordre s’élevait à près de 1 400 000 euros et totalisait plus de 50 000 contributeurs. Si la somme s’avère considérable, le fait qu’elle ait été récoltée en un laps de temps limité a engendré la suspicion de certains internautes.

Des internautes mettent l’authenticité de la cagnotte en doute

Plusieurs d’entre eux ont affirmé que des « bots » (des programmes informatiques automatisés dont l’objectif consiste à simuler le comportement d’un être humain ou à accomplir des tâches répétitives) avaient fait gonfler artificiellement le montant de la cagnotte.

Des observateurs ont notamment fait valoir que des hausses significatives sont intervenues de façon linéaire dans la nuit du mercredi 9 au jeudi 10 janvier, qualifiant les contributeurs de « généreux donateurs insomniaques ».

Des doublons dans les noms et les messages laissés par les contributeurs ou la mise en place d’une protection Cloudfare – un outil qui prévient notamment les attaques par déni de service, c’est-à-dire les attaques informatiques ayant pour but de rendre l’accès à un service instable ou indisponible – dans la matinée du 10 janvier ont alimenté les soupçons de plusieurs internautes.

Des accusations formellement démenties par la plateforme Leetchi qui héberge la collecte de fonds.

« Mercredi, les contributions ont été trop nombreuses. Elles se sont donc mis en pile [en file d’attente, ndlr] et ont pu être traitées avec du décalage. L’activité sur le site s’est calmée pendant la nuit et ce retard a été rattrapé », a ainsi expliqué Céline Lazorthes, fondatrice de la société, à BFM TV.

« Depuis le début de la semaine et l’exposition médiatique exceptionnelle que nous connaissons, nous expérimentons des soucis techniques sur le site avec un ralentissement dans l’affichage des pages, mais aussi, sur certaines cagnottes comme celle en faveur des policiers, un ralentissement dans le traitement et l’affichage des sommes collectées », a confié Benjamin Bianchet – directeur général de Leetchi – aux journalistes du Huffington Post pour justifier l’activation de la protection Cloudfare.

Cet article vous a intéressé  ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous un commentaire pour nous donner votre avis. 

VIDÉO RECOMMANDÉE : 

Toulon « Gilets jaunes » : une ambulancière accuse un commandant divisionnaire de violences policières

 
 
 
 

Les États-Unis vont commencer à expulser « des millions » de sans-papiers

Les États-Unis vont commencer à expulser « des millions » de sans-papiers
Les États-Unis vont commencer la semaine prochaine le processus d'expulsion "des millions" de sans-papiers arrivés aux États-Unis illégalement, ...
LIRE LA SUITE
 

Taxe d’habitation : les maires veulent de la visibilité avant les municipales

Taxe d’habitation : les maires veulent de la visibilité avant les municipales
Les maires des petites villes demandent à être rapidement fixés sur la compensation de la suppression de la ...
LIRE LA SUITE
 

Enfant tué à Lorient : le conducteur interpellé et placé en garde à vue

Enfant tué à Lorient : le conducteur interpellé et placé en garde à vue
Le conducteur de la voiture qui a tué un enfant de 9 ans et blessé grièvement son cousin ...
LIRE LA SUITE
 

Après un court passage aux urgences d’Angers, il meurt sur le parking de la clinique

Après un court passage aux urgences d’Angers, il meurt sur le parking de la clinique
Une enquête a été ouverte sur la mort d'un homme de 49 ans sur le parking de la ...
LIRE LA SUITE