Tourcoing : une locataire écope de 120 euros d’amende pour ne pas avoir arraché des mauvaises herbes devant chez elle

29 octobre 2021 Mis à jour: 29 octobre 2021
FONT BFONT SText size

Les mauvaises herbes ne sont plus tolérées à Tourcoing (Nord), où une habitante a dû payer une amende de 120 euros pour ne pas les avoir enlevées. La Tourquennoise n’avait pas connaissance de cette information. Elle a tenté de plaider sa cause auprès de la mairie mais en vain. D’autres habitants de la Ville ont eu droit au même traitement.

Une Tourquennoise, récemment installée dans la ville, a été très surprise lorsqu’elle a écopé d’une amende de 120 euros pour ne pas avoir arraché les mauvaises herbes devant chez elle. C’est le propriétaire de cette riveraine qui avait reçu l’amende, le 12 juillet dernier, concernant « une opération de nettoyage sur l’espace public ». Dans le détail, cette amende comprenait 70 euros de frais de dossier et 50 euros avaient été demandés pour le désherbage en lui-même, ainsi que l’a rapporté La Voix du Nord ce samedi 23 octobre 2021.

« J’ai eu l’impression d’être une petite fille que l’on dispute »

« Je ne pensais pas payer si cher pour des brindilles », a-t-elle déploré, sachant qu’à peine 10 mètres de mauvaises herbes jonchaient le sol devant sa porte. « J’ai eu l’impression d’être une petite fille que l’on dispute. Si j’avais été au courant,  je l’aurais évidemment fait », a-t-elle encore expliqué au quotidien régional.

Comme l’habitante était nouvellement arrivée dans la ville, elle n’avait pas eu vent de cette information. Elle a bien tenté de demander grâce en mairie, mais c’était peine perdue. L’adjoint au maire chargé de la propreté et du cadre de vie, Maxime Cabaye, a de son côté indiqué à nos confrères que des flyers avaient été mis dans les boîtes aux lettres de chaque habitant, en juillet 2020. « Un article est paru, et à plusieurs reprises le message a été véhiculé dans notre magazine », a-t-il insisté.

Deux autres Tourquennoises, qui reprochent également à la mairie son manque de communication sur la question, ont aussi écopé d’une amende.

 


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées:
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé