Tirée au sort parmi les salariés, Christel a gagné le cadeau de son rêve : une maison

19 novembre 2022 Mis à jour: 19 novembre 2022
FONT BFONT SText size

Un tirage au sort a été organisé au sein d’une entreprise de transports du Rhône et c’est Christel qui a gagné. Les 1100 employés étaient invités à inscrire leur rêve le plus fou sur un formulaire de participation. La gagnante avait noté : « Acquérir une maison. »

Cette employée du groupe spécialisé dans le transport BMV, dont le siège est basé à Saint-Priest (Rhône), n’en revient toujours pas. Elle vient de gagner une maison après avoir été tirée au sort. Le patron de l’entreprise avait décidé de marquer le coup, pour les 120 ans de l’entreprise.

Elle avait d’abord inscrit un voyage au Canada, puis a changé d’avis

« Je n’y ai pas cru, j’étais sous le choc, à tel point que je me suis trouvée mal, j’ai dû m’asseoir », confie-t-elle au micro de TF1, dans le reportage du 13 heures.

Ce mercredi après-midi, sur le site du groupe de transport routier BMV, à Saint-Marcel, le nom de la gagnante s’est rapidement ébruité, rapporte Le Progrès. Au départ, cette habitante de Chalon-sur-Saône avait pensé inscrire un voyage au Canada, mais elle s’est ravisée et a décidé d’inscrire son projet le plus fou, « acquérir une maison », pensant qu’elle ne gagnerait pas. Les souhaits des 1100 salariés avaient été recueillis quelques semaines plus tôt.

Elle a rapidement annoncé la nouvelle à son compagnon, ainsi qu’à sa fille de 22 ans, tous deux étaient ravis. Le plus étonnant c’est que Christel, qui a toujours été locataire, se trouve actuellement en plein déménagement, ayant jeté son dévolu sur « un pavillon avec jardin ».

« Je pousse tout le monde à faire en sorte de réaliser les rêves des gens »

Jean-Alexandre Manchès, le président du groupe, souligne que si cette maison plaît à Christel, « on demandera au propriétaire s’il veut vendre ». Ce dernier avait précisé en septembre dernier sur TF1 qu’au moment de recueillir les vœux, il n’avait pas restreint ses salariés en matière de budget mais les avait toutefois invités à « rester raisonnable ». « Je pousse tout le monde à faire en sorte de réaliser les rêves des gens, parce que la raison de vivre, c’est vraiment de réaliser ses rêves », avait-il déclaré.

Les dirigeants du groupe espèrent que cet événement leur permettra d’attirer certains corps de métier au sein de l’entreprise, notamment des caristes et des chauffeurs routiers.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé