Suite au vol de son chiot Sunny, elle lance l’appli Waf pour aider les victimes et les enquêteurs

30 juillet 2022 Mis à jour: 30 juillet 2022
FONT BFONT SText size

Afin de lutter contre les trafics d’animaux volés, Nathalie a décidé de lancer une application permettant d’aider les victimes de vols ainsi que d’aider les enquêteurs à trouver toute l’information nécessaire rapidement. Cette Brestoise s’est elle-même fait voler son chiot Sunny, son rayon de soleil, il y a trois mois.

À la gendarmerie, on n’a pas les moyens de s’occuper des affaires d’animaux volés, constate Nathalie, qui est traumatisée par le vol de son chiot Sunny à Plouarzel (Finistère) il y a trois mois. « Un chien volé, c’est traité comme si on m’avait volé mon téléphone portable », remarque auprès de nos confrères du Télégramme la Brestoise qui a décidé d’agir contre le trafic d’animaux volés.

Nathalie exerçait la profession de pet-sitter, autrement dit promeneuse d’animaux de compagnie, lorsqu’on lui a volé son berger américain miniature de quatre mois en sa présence. Elle n’a pas osé reprendre son travail depuis, mettant toutes ses énergies à mobiliser les réseaux sociaux dans le but d’essayer de retrouver Sunny.

Le troisième commerce illégal le plus important dans le monde

Cette mobilisation lui a permis de se rendre compte de l’ampleur du problème : le trafic d’animaux est le troisième commerce illégal le plus important dans le monde, après celui des armes et de la drogue. Il s’agit d’un trafic très lucratif et peu sanctionné. Elle a aussi reçu un grand nombre de témoignages de personnes traumatisées tout comme elle par le vol de leur animal de compagnie.

Bénéficiant du soutien d’artistes tels que Julien Doré et David Halliday, ou encore le réalisateur et producteur de cinéma Dominique Farrugia, Nathalie a créé l’association Waf pour venir en aide aux victimes de vols d’animaux. Elle est aussi en train de lancer une application du même nom qui permettra de gagner en efficacité pour retrouver les chiens volés.

En effet, la Brestoise s’est rendu compte que la brigade de la protection animale est basée sur le bénévolat. Pour enquêter, cette association fait des recherches sur différents sites, ce qui prend beaucoup de temps. Avec l’application Waf, toute l’information sera facilement accessible et les gens pourront y ajouter tous les éléments pour faire avancer les enquêtes.

« La version bêta sera prête en septembre, à destination des enquêteurs. Une fois validée, elle sera mise à disposition du grand public, avant la fin de l’année », explique Nathalie, qui ne ménage pas ses efforts pour aider ceux qui vivent le même cauchemar qu’elle.

Toujours aucune piste pour retrouver Sunny

Du côté de Sunny, « aucune piste n’a permis de le retrouver, mais je ne cesserai jamais les recherches pour ramener mon rayon de soleil à la maison et retrouver nos balades complices sur les côtes bretonnes », écrit Nathalie sur Facebook le 28 juillet.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé