SUD-OUEST – Une ferme-usine de 800 veaux voit le jour malgré l’opposition de plusieurs paysans locaux

À Iholdy, dans le département des Pyrénées-Atlantiques, une ferme industrielle va bientôt pouvoir agrandir son élevage de veaux en batterie et passer de 330 à près de 800 animaux de boucherie. Un syndicat agricole dénonce l’avis favorable ayant autorisé l’extension de l’exploitation au terme de l’enquête publique.

Située sur la commune d’Iholdy, à quelques kilomètres de la frontière espagnole, la ferme Ilharria pratique l’élevage en intégration depuis plusieurs années – une méthode qui consiste à engraisser des animaux arrivés sur l’exploitation quelques jours après leur naissance pour le compte d’entreprises industrielles.

Jusqu’en 2011, l’exploitation abritait déjà un atelier de 1200 porcs charcutiers

L’agrandissement de la ferme pour accueillir les quelques centaines de veaux supplémentaires nécessite toutefois un plan d’épandage – une technique agricole qui a pour objet de répandre le fumier sur des zones cultivées – allant au-delà de la capacité actuelle de l’exploitation.

Pour ce faire, la ferme Ilharria a donc signé des conventions avec 5 autres agriculteurs du village, afin d’être sûre de disposer des surfaces nécessaires pour recevoir le lisier. Appelée à valider le projet d’expansion, la préfecture a considéré que le plan d’épandage s’avérait satisfaisant et que son impact sur l’environnement était « bien maîtrisé ».

Une décision qui a suscité l’ire de l’ELB, un syndicat agricole basque établi dans la région et affilié à la Confédération paysanne. L’organisme déplore notamment le « développement des ateliers industriels hors-sol qui se fait systématiquement au détriment des fermes qui privilégient l’élevage paysan ».

Un modèle en question

Le syndicat émet également des doutes sur la viabilité du plan d’épandage présenté par la ferme industrielle au cours de l’enquête administrative. L’exploitation – qui ne détient en propre que 44 hectares de surface agricole utile, soit 30 % de la zone globale d’épandage – a en effet impérativement besoin des 71 hectares supplémentaires que doivent lui fournir 5 autres agriculteurs.

Crédit : Capture d’écran Facebook | Syndicat ELB

« Si, sur le papier, le plan d’épandage semble en règle, nous savons que les hectares situés à 20 km de là, à Arraute, ne recevront jamais de lisier du fait des contraintes liées à cet éloignement », explique ainsi le syndicat. Celui-ci souligne d’ailleurs qu’un des éleveurs aurait depuis manifesté sa volonté de retirer ses parcelles de l’accord.

(FRANCOIS LO PRESTI/AFP/Getty Images)

Par ailleurs, les membres de l’organisation syndicale dénoncent le modèle d’élevage hors-sol – un système dans lequel les veaux sont séparés de leur mère dès la naissance et vivent ensuite enfermés dans des hangars, engraissés avec des aliments qui ne proviennent pas de l’exploitation elle-même – que propose la ferme Ilharria.

Un modèle intensif qui, selon ELB, va à l’encontre du bien-être animal et ne répond pas aux exigences des consommateurs en matière de qualité.

« 1600 veaux n’ayant jamais vu un carré de prairie sortiront chaque année de cet atelier hors-sol. Afin de produire une viande blanche, un régime alimentaire fortement concentré en lait reconstitué est imposé à ces veaux, ce qui induit des carences en fer : les animaux sont donc surveillés et traités sur leur niveau d’anémie », déclare le syndicat.

Enfin, les paysans affiliés à l’organisme déplorent également que malgré le nombre élevé d’animaux présents sur la ferme, celle-ci ne génèrera pas plus de deux emplois : celui de l’exploitant et d’un salarié.

Si vous avez apprécié cet article, partagez-le avec vos amis et laissez-nous un commentaire pour nous donner votre avis !

 
 
 
 

Pont effondré de Gênes: des « Allah Akbar » pour les victimes musulmanes

Pont effondré de Gênes: des « Allah Akbar » pour les victimes musulmanes
Quatre "Allah akbar" ont retenti dans un silence respectueux lors d'une parenthèse ménagée en hommage à deux victimes ...
LIRE LA SUITE
 

La Chine et les États-Unis décident de reprendre les négociations commerciales : la bourse réagit

La Chine et les États-Unis décident de reprendre les négociations commerciales : la bourse réagit
Les actions américaines ont progressé à la suite de l’annonce que les États-Unis et la Chine ont convenu ...
LIRE LA SUITE
 

Aretha Franklin, la Reine de la Soul, s’en est allée

Aretha Franklin, la Reine de la Soul, s’en est allée
La légende américaine de la Soul Aretha Franklin, interprète d'immenses succès, est décédée jeudi à 76 ans, suscitant ...
LIRE LA SUITE
 

Les personnes qui sont naïvement enthousiastes envers le socialisme devraient prêter attention à ce en quoi cela consiste vraiment

Les personnes qui sont naïvement enthousiastes envers le socialisme devraient prêter attention à ce en quoi cela consiste vraiment
En tant qu'adolescent, j'ai dû m'asseoir dans des classes d'endoctrinement chaque année, en particulier celles du socialisme scientifique. ...
LIRE LA SUITE