Soudain c’était comme une renaissance : comment un homme en détresse a changé sa vie à travers un livre d’enseignements anciens

Johan Bijnens a commencé à fumer, boire et se droguer très jeune. Il souffrait également de dépression et se retrouva rapidement dans une spirale descendante d’autodestruction et de tendances suicidaires. Voici comment il a repris le contrôle de sa vie.

Johan Bijnens a grandi avec ses parents et son frère dans la ville de Zutendaal, en Belgique, près de la frontière néerlandaise. Il venait d’une bonne famille et à première vue tout semblait aller bien. Pourtant, à l’intérieur, Johan était aux prises avec des émotions inquiétantes.

« J’avais deux parents aimants et tout ce dont un enfant avait besoin pour être heureux, mais à l’intérieur de moi je me sentais vraiment seul et craintif », dit-il.

« Je n’arrivais pas à trouver ma place dans le monde, alors j’ai commencé à éprouver du ressentiment. Je me souviens que je me renfermais de plus en plus en moi-même, que je tournais le dos à tout et à tout le monde. … À un moment donné à l’école primaire, je suis même devenu la brute de l’école. »

Plus ces sentiments envahissaient Johan, moins il pouvait le supporter, et à l’âge de 14 ans, il fumait, buvait et consommait de la marijuana. Il a aussi reporté ses tourments intérieurs sur les autres.

Johan Bijnens adolescent, en train de jouer de la batterie dans les années 1990

« Je suis devenu autodestructeur, imprudent et intimidant pour les gens qui m’entouraient », dit-il.

Johan a abandonné l’école à l’âge de 15 ans et, avec le temps, il est devenu de plus en plus irritable et difficile à gérer. À un moment donné, il a commencé à traîner avec une mauvaise bande et s’est mis au vol et au vandalisme.

Une étrange affection s’est développée sur ses mains, ce qui l’a encore plus déprimé, et il a commencé à avoir des pensées suicidaires.

« Malgré ma jeunesse, mes mains sont devenues très laides et très usées, comme si j’avais cent ans. C’est devenu difficile pour moi de les regarder. Ma condition physique ainsi que le reste de mon état émotionnel, mon statut social et mon existence quotidienne devenaient de plus en plus insupportables pour moi et je désirais souvent la mort », se souvient-il.

« J’ai souvent pensé à passer le poignet dans une scie électrique, à me couper les deux mains une par une, puis à saigner à mort tranquillement, ou parfois à me jeter sous un train. Je ne voulais pas être suicidaire, mais je l’étais vraiment. Seul un miracle pouvait m’aider. »

Un rayon de lumière dans le tunnel

À 19 ans, Johan rencontre sa future épouse, Rita. Cette relation lui a procuré une bouée de sauvetage à un moment critique et ses pensées suicidaires ont commencé à diminuer.

« Je l’ai rencontrée en reconstruisant une maison. Elle vivait à côté de cette maison et elle était encore à l’école à cette époque. Elle est immédiatement tombée amoureuse de moi et m’a même écrit une lettre d’amour », dit-il.

Johan et Rita à leur mariage, le 11 août 1999, alors que Johan avait 22 ans et Rita, 20.

« Je lui ai dit que je ne ferais pas un bon petit ami, mais elle a insisté pendant trois ou quatre mois, jusqu’à ce que je ne puisse résister à son charme. J’ai été stupéfait de voir comment ma vie avait soudainement changé, comme si on l’avait envoyée me chercher. »

Johan et Rita se sont mariés et ont fondé une famille de quatre enfants.

En raison de cette tournure inattendue des événements dans sa vie, Johan est devenu plus stable. Sa dépression a également commencé à s’apaiser, même s’il avait encore des hauts et des bas.

« J’ai eu un travail dans une usine de meubles, un endroit où je suis encore aujourd’hui. Je me suis réveillé et j’ai commencé à prendre plus de responsabilités. Je ne vivais plus uniquement pour moi », dit-il.

Cependant, il buvait et se droguait encore, tout en jouant dans un groupe de heavy metal.

Une affiche du groupe de heavy metal dans lequel Johan performait

« Je faisais partie de la scène musicale en Belgique, un mélange de heavy metal et de punk hard-core, et j’allais à beaucoup de festivals. Vous voyez, même marié et avec trois enfants, je ne prenais pas la vie au sérieux. »

Le miracle se manifeste enfin

Johan s’est lié d’amitié avec un collègue de l’usine de meubles, Wilfried. C’était une amitié qui allait changer la vie de Johan.

« On pouvait remarquer qu’il était très malheureux », dit Wilfried à propos de Johan. « Il  faisait les choses normales qu’il devait faire, mais en plus, il fumait, buvait et ne prenait pas la responsabilité de sa propre vie. »

Comme par hasard, ils ont commencé à travailler ensemble sur des projets d’usine, ce qui leur a permis de discuter. Bientôt, ils eurent des conversations philosophiques profondes sur les grandes questions de la vie, que Johan trouva intéressantes et stimulantes.

« Wilfried en savait beaucoup sur beaucoup de choses. Il était très intriguant et chaque fois que j’ai eu une conversation avec lui, j’ai vraiment apprécié. Je n’arrêtais pas de lui poser beaucoup de questions et de lui demander son point de vue tout le temps », a dit Johan.

« Un jour, il m’a dit qu’il y avait un livre et que c’était quelque chose de très profond, où je pouvais trouver beaucoup de conseils et de réponses aux questions que je cherchais. Je savais que je devais lire ce livre. »

Johan et sa famille après avoir commencé à pratiquer la méthode de cultivation de soi nommée Falun Dafa. Portrait pris lors d’un festival d’été à Sint-Truiden, Belgique, le 15 juillet 2013.

« Ce livre est Zhuan Falun, le principal enseignement du Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong), une pratique traditionnelle chinoise de culture et de méditation. Transmis de la Chine antique au cours des âges, Falun Dafa enseigne les principes moraux et la façon de vivre selon les principes de vérité, de compassion et de tolérance afin d’atteindre l’illumination spirituelle et la sagesse. Ceux qui le pratiquent ont également une meilleure santé. »

Dès que Johan commença à lire le livre, des changements profonds commencèrent à se produire.

« La première fois que je l’ai lu, j’ai été époustouflé par chaque mot. Parfois, je devais tenir mon bas-ventre avec ma main, car il y avait beaucoup d’excitation. Il y avait toutes sortes de sensations qui passaient à travers moi, comme des remous, l’un après l’autre, parfois un peu douloureux », dit-il.

« Après avoir lu le livre, ce qui m’ a vraiment attiré à propos du Falun Gong, c’est la façon dont ses principes ont été expliqués, très simples, très purs – les principes de base de la vérité, de la compassion et de la tolérance. »

Peu de temps après, il a même été en mesure d’abandonner sa dépendance et de trouver un but dans la vie.

Johan et sa fille

« J’ai arrêté de consommer de la drogue, de fumer, de boire et d’autres mauvaises habitudes et mentalités en même temps. J’ai également fait l’expérience de choses positives que je n’avais jamais ressenties auparavant et qui seraient difficiles à expliquer, tout cela grâce à la pratique du Falun Dafa », dit-il.

« Soudain c’était comme une renaissance. »

Une vie transformée

Beaucoup de gens autour de Johan ont remarqué les changements positifs en lui après qu’il a commencé à pratiquer le Falun Dafa et de suivre les enseignements décrits dans Zhuan Falun, en particulier sa femme.

« Je ne reconnais plus mon Johan », dit Rita. « Il est plus attentionné, plus serviable. Je ne l’avais jamais vu laver la vaisselle de ma vie. Falun Dafa était un revirement complet pour lui. »

« Maintenant, j’ai aussi un but dans la vie, aussi simple que de vouloir aider les gens et être gentil avec eux, c’est tout ce qui compte pour moi. »

Son ami Wilfried a également été ébloui par la façon dont il avait changé. « Il était complètement différent après que je lui ai donné le livre », dit-il.

Un autre de ses collègues de travail a dit : « Johan a beaucoup changé dans le bon sens du terme. Il essaie toujours d’aider les autres. Il est plus enthousiaste. »

Johan et ses enfants en 2013

Cette pratique a aidé Johan à mieux gérer ses relations et a amélioré sa vie de bien des façons.

« Maintenant, je peux être au milieu d’autres personnes dans n’importe quelle situation ou moment. Dans le passé, j’ai toujours utilisé des moyens extrêmes pour m’exprimer, mais maintenant, je peux avoir une conversation simple sans faire en sorte que les autres se sentent intimidés par ma simple présence », dit-il.

Johan et sa famille en mai, 2017

« Maintenant, j’ai aussi un objectif dans la vie, aussi simple que de vouloir aider les gens et être gentil avec eux, c’est tout ce qui compte pour moi. »

_______________________________________________________________________________

Note de la rédaction : Vous pouvez télécharger « Zhuan Falun », regarder les vidéos de Falun Dafa, et obtenir plus d’informations sur la pratique à www.falundafa.org, en 41 langues. Tous les enseignements et le matériel de Falun Dafa sont gratuits.

Si cet article vous inspire, partagez-le.

Version anglaise

 
 
 
 

Pont effondré de Gênes: des « Allah Akbar » pour les victimes musulmanes

Pont effondré de Gênes: des « Allah Akbar » pour les victimes musulmanes
Quatre "Allah akbar" ont retenti dans un silence respectueux lors d'une parenthèse ménagée en hommage à deux victimes ...
LIRE LA SUITE
 

La Chine et les États-Unis décident de reprendre les négociations commerciales : la bourse réagit

La Chine et les États-Unis décident de reprendre les négociations commerciales : la bourse réagit
Les actions américaines ont progressé à la suite de l’annonce que les États-Unis et la Chine ont convenu ...
LIRE LA SUITE
 

Aretha Franklin, la Reine de la Soul, s’en est allée

Aretha Franklin, la Reine de la Soul, s’en est allée
La légende américaine de la Soul Aretha Franklin, interprète d'immenses succès, est décédée jeudi à 76 ans, suscitant ...
LIRE LA SUITE
 

Les personnes qui sont naïvement enthousiastes envers le socialisme devraient prêter attention à ce en quoi cela consiste vraiment

Les personnes qui sont naïvement enthousiastes envers le socialisme devraient prêter attention à ce en quoi cela consiste vraiment
En tant qu'adolescent, j'ai dû m'asseoir dans des classes d'endoctrinement chaque année, en particulier celles du socialisme scientifique. ...
LIRE LA SUITE