Sondage : 7 parents sur 10 opposés à la vaccination de leur enfant de 5 à 11 ans

18 décembre 2021 Mis à jour: 18 décembre 2021
FONT BFONT SText size

Un sondage révèle que 7 parents sur 10 sont contre la vaccination de leurs enfants de 5 à 11 ans. Alors que la moitié des Français interrogés y sont favorables.

Le gouvernement a entamé sa campagne de vaccination contre le Covid-19 ce mercredi 15 décembre, en ciblant les enfants de 5 à 11 ans les plus fragiles. Mais un sondage « Opinion 2022 » de Elabe, réalisé pour BFMTV et L’Express, montre que les Français sont partagés sur cette question.

Ainsi que le montre l’étude Elabe, 51 % des Français interrogés sont favorables à la vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans. Parmi ceux-ci, 17 % y sont « très favorables » et 34 % « assez favorables ». Toutefois, ces chiffres ne reflètent pas l’opinion des parents ayant des enfants de cette tranche d’âge puisque 68 % y sont défavorables et parmi eux, 47 % y sont fortement opposés.

« Souhaitable » sans toutefois être obligatoire

Le chef de l’État a déclaré ce mercredi 15 décembre sur TF1 que la vaccination des 5-11 ans était « souhaitable » et ne devait pas être obligatoire. Néanmoins, il est « possible », a-t-il ajouté, qu’elle devienne obligatoire à terme. Jean Castex a, quant à lui, un avis très tranché sur la question. Il estime que la vaccination des enfants est une « nécessité » : « J’en suis l’exemple vivant. C’est ma fille de 11 ans qui m’a donné le virus il y a quelques semaines. »

Le comité consultatif national d’éthique (CCNE) a rendu un avis favorable pour vacciner cette classe d’âge. Actuellement, la campagne de vaccination des 5-11 ans est ouverte aux plus fragiles. Aux environs du 20 janvier, tous les foyers qui le souhaiteront pourront faire vacciner leurs enfants.


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé