Sobriété énergétique: Gilles Le Gendre confie ne plus se servir de son sèche-linge au profit d’un étendoir

29 septembre 2022 Mis à jour: 29 septembre 2022
FONT BFONT SText size

Alors que le gouvernement présentera son plan de « sobriété énergétique » jeudi prochain, les ministres et les députés de la majorité prennent déjà les devants.

Après le ministre de l’Économie Bruno Le Maire qui assure porter désormais des cols roulés plutôt que des cravates et la Première ministre Elisabeth Borne apparaissant en doudoune dans son bureau le 27 septembre, c’est maintenant au député Renaissance Gilles Le Gendre de confier avoir arrêté d’utiliser son sèche-linge au profit d’un étendoir.

Dans son interview du 14 juillet, le président Emmanuel Macron prévenait les Français de la « fin de l’abondance » et de la nécessité d’ « entrer collectivement dans une logique de sobriété ». Les Français doivent consommer moins de gaz et d’électricité, dans un contexte de crise énergétique provoquée par la guerre en Ukraine et la gestion du parc nucléaire français.

Le gouvernement se veut exemplaire

Le message est passé au sein de la majorité et du gouvernement, il faut être exemplaire. L’image des voitures des ministres tournant moteur allumé, avec la climatisation en marche pendant plusieurs heures dans la cour de l’Élysée cet été, y est pour beaucoup.

Alors le ministre de l’Économie Bruno Le Maire s’affiche en col roulé sur son compte Twitter, après avoir annoncé mardi: « Vous ne me verrez plus avec une cravate mais avec un col roulé. Et je pense que ce sera très bien, ça nous permettra de faire des économies d’énergie, de faire preuve de sobriété ». On a pu voir aussi Élisabeth Borne porter une doudoune dans son bureau de Premier ministre ce mardi, pour montrer son engagement dans la cause de la sobriété.

Gilles Le Gendre, député Renaissance de la 2e circonscription de Paris, a aussi joué sa partition en confiant sur Franceinfo avoir abandonné son sèche-linge: « Moi, ça y est, chez moi, ma femme et moi, on a décrété: on ne se sert plus du sèche-linge. Honnêtement, ce n’est pas très compliqué à faire », s’est-il exprimé.

« Chaque Française et Français doit trouver le moyen, qui n’est pas douloureux, de faire des économies d’énergie. On ne leur demande pas de vivre dans le noir ! » a continué le député.

Dans l’opposition, on ironise.

« Enfin une ambition pour le pays. Étendoir, col roulé, le plan était mûrement réfléchi » a tweeté le 29 septembre le président de l’Association des maires de France David Lisnard.

« C’est la politique pour les nuls » a commenté Marine Le Pen suite au message de Bruno Le Maire sur le col roulé.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé