Shen Yun, « paix, joie et plénitude », décrit un ancien compositeur et chef d’orchestre

Shen Yun, « paix, joie et plénitude », décrit un ancien compositeur et chef d’orchestre

Daniel Jublin, compositeur et chef d’orchestre, lors du spectacle Shen Yun au Grand Théâtre à Aix-en-Provence le 6 avril 2019. (NTDTV)

2019/04/13

AIX-EN-PROVENCE – Daniel Jublin est une figure bien connue du milieu musical classique dans le Var.

Ce pianiste était professeur de formation musicale, de chant choral et d’histoire de la musique. Également compositeur et chef d’orchestre, il est à l’origine de la création de Var’s Musica, ensemble spécialisé dans la musique ancienne, co-fondé avec ses deux fils.

Samedi 6 avril, il se trouvait au Grand Théâtre d’Aix-en-Provence afin d’assister au spectacle de Shen Yun.

« Je suis absolument enchanté ! », s’enthousiasme-t-il. « J’apprécie énormément ce spectacle à tous points de vue, parce que c’est varié dans tous les sens ! Les chromatismes en accord avec la musique… J’ai l’impression que ça fait un bien à l’âme, un bien à l’esprit et puis au cœur ! Cela régénère, cela fait du bien à tout point de vue ! »

Daniel Jublin explique que l’on peut percevoir l’ « accord » existant entre les couleurs du spectacle, celles des costumes des danseurs harmonisées aux paysages affichés par le fond de scène numérique, avec la musique de l’orchestre de Shen Yun.

Une musique unique, puisqu’alliant les sonorités d’instruments orientaux, tels que l’erhu, la pipa ou le gong, avec un orchestre symphonique occidental.

Pour Daniel Jublin, l’ensemble créé par cette harmonie visuelle et auditive constitue « une osmose, une osmose totale ! Il y a vraiment une complicité, une grand finesse, de la puissance et puis beaucoup de gaieté, j’apprécie beaucoup ça ! », confie ce passionné de musique ancienne.

Mais, au-delà de l’aspect sensoriel, le compositeur a aussi perçu les messages spirituels véhiculés à travers les histoires contées. « C’est très spirituel, on ressent une acuité spirituelle particulière », explique-t-il, permettant aux spectateurs de vivre, selon lui, une « parenthèse de paix, puis de joie en même temps », atteignant même une forme de « plénitude ».

« Je crois que ça, c’est vraiment très, très important dans le temps où nous vivons », poursuit Daniel Jublin, l’amenant à conclure ainsi : « Je pense que c’est inoubliable et à ne pas manquer. Il faut venir voir ce spectacle ! »

Propos recueillis par NTD Television

Epoch Times considère Shen Yun Performing Arts comme l’un des évènements culturels les plus importants de notre temps et assure la couverture des réactions du public depuis la création de la compagnie en 2006.