www.epochtimes.fr | SHENYUN.COM Trouver un spectacle près de chez vous PartagerPartager
Partager!
Copier le lien
Facebook
close

Shen Yun montre au monde qu’il existe deux Chines, expliquent des Chinois vivant au Japon

Shen Yun montre au monde qu’il existe deux Chines, expliquent des Chinois vivant au Japon

Mlle Wang, entrepreneuse d’origine chinoise installée au Japon, assiste au spectacle Shen Yun Performing Arts au centre culturel polyvalent Lilia de Kawaguchi, au Japon, le 19 janvier 2023. (Annie Gong/Epoch Times)

24 janvier 2023

KAWAGUCHI, Japon – Des immigrés chinois vivant au Japon ont apprécié les efforts déployés par Shen Yun pour faire revivre la culture traditionnelle chinoise. D’après eux, Shen Yun Performing Arts reconstruit l’image de la Chine à travers le monde et aide le peuple chinois.

« Après avoir assisté au spectacle Shen Yun, les gens hors de Chine sauront que notre peuple a des croyances, que notre Chine a des traditions et qu’elle a une histoire millénaire », a déclaré Mlle Wang, qui dirige une entreprise au Japon, après avoir assisté au spectacle Shen Yun Performing Arts au centre culturel polyvalent Lilia de Kawaguchi dans l’après-midi du 19 janvier 2023. « C’est formidable. »

La compagnie Shen Yun, basée à New York, est la première compagnie de danse classique chinoise au monde et a pour mission de montrer la beauté et la bienveillance de « la Chine avant le communisme ».

Pendant 5000 ans, la civilisation chinoise s’est construite sur des valeurs et des vertus issues des enseignements spirituels du bouddhisme, du taoïsme et du confucianisme.

Mlle Wang est heureuse de constater que le monde sait désormais qu’il existe deux Chines.

« Une première Chine possède une culture traditionnelle. Notre peuple chinois est humble, respectueux de lui-même et fidèle. L’autre Chine est brutale, contrôlée par le Parti communiste, le peuple est persécuté et réprimé par ce régime. »

Mlle Wang est chinoise et vit au Japon. Son entourage, explique-t-elle, est convaincu que les Chinois n’ont ni culture ni croyances et qu’ils sont victimes de discrimination. Elle respecte les valeurs traditionnelles et, après avoir vu ce spectacle, elle le fera davantage.

« J’ai été inspirée par la soprano. Elle a souligné en chantant que les êtres humains devaient être bons et respecter la tradition. En tant que Chinois, nous ne devons pas nous laisser berner par les rumeurs et les mensonges qu’entretient le Parti communiste au pouvoir. Nous ne devrions rien faire contre notre conscience. »

Shen Yun présente dans son programme la persécution que le régime chinois inflige à la population aujourd’hui. Mlle Wang, dit avoir retrouvé de l’espoir avec ce programme et croit maintenant que la Chine changera si davantage de personnes apprennent la vérité en allant voir Shen Yun.

La Chine sous son vrai jour

Un ingénieur informatique chinois, M. Mao, a travaillé au Japon pendant deux ans. Il dit avoir reconnu la vraie Chine à travers Shen Yun.

« C’est la première fois que j’assiste au spectacle de Shen Yun. J’ai découvert la véritable culture traditionnelle chinoise. Je suis resté admiratif. C’est vraiment splendide et spectaculaire ! »

M. Mao a apprécié le spectacle depuis le premier instant.

« Au moment où le rideau s’est levé, j’ai vu le paradis sur scène. C’est vraiment impressionnant. Les êtres célestes dansaient au milieu des nuages. C’est magnifique ! Le spectacle ne présente pas seulement la tradition chinoise, mais aussi la nature divine, selon moi. »

« Shen Yun » est composé de deux termes. « Shen » signifie « être divin ». La notion de « Yun », correspond à la grâce propre à chaque danseur, ce qui fait sa spécificité. « Shen Yun » peut donc se traduire par « la grâce propre à un être divin en train de danser ». Pendant 5000 ans, la culture divine s’est épanouie en Chine avant que le Parti communiste ne prenne le pouvoir et ne la détruise en menant la révolution culturelle et d’autres campagnes.

M. Mao, ingénieur informatique chinois au Japon. (Annie Gong/Epoch Times)

M. Mao est très heureux de voir que Shen Yun rétablit les codes moraux et encourage les gens à être bons.

« Il n’y a plus de morale en Chine aujourd’hui. La fonction publique est bureaucratique et corrompue. Les citoyens ne se soucient d’aucun code moral. La tradition et la culture sont très importantes. Elles constituent les racines de notre peuple chinois. C’est très puissant et très beau. Nous les avons obtenues après 5000 ans de formation. Il ne faut pas que nous les perdions. »

Selon M. Mao, Shen Yun présente un programme illustrant la croyance traditionnelle chinoise selon laquelle les mauvaises actions ont des conséquences néfastes alors que les bonnes actions apportent des bénédictions.

« Celui qui perd sa conscience de base ne peut être béni et perd la confiance des êtres divins. »

M. Mao a décidé de faire plus d’efforts cette année et d’être une meilleure personne.

Chaque représentation de Shen Yun comprend près d’une vingtaine de tableaux qui permettent de découvrir des formes d’art très expressives, de la danse chinoise traditionnelle, un orchestre symphonique, des solistes dans la tradition du Bel canto, un décor numérique animé, etc.

Shen Yun est d’une beauté éblouissante

Mlle Tanaka Rinna, mannequin japonais, est à moitié chinoise, sa mère étant originaire du Xinjiang. Après avoir assisté au spectacle avec sa mère, Mme Tian, elle a déclaré : « Shen Yun est d’une beauté éblouissante. »

« Les couleurs des costumes sont riches et lumineuses. Les tissus s’accordent parfaitement aux couleurs. Et les mouvements souples des danseurs mettent en valeur la beauté des costumes dans toute leur splendeur. C’est tout simplement magnifique. »

Mlle Tanaka s’est sentie inspirée par Shen Yun, et par les valeurs véhiculées, la distinction entre le bien et le mal. « Je vais reconsidérer ce que dois faire dans le futur. »

« Le spectacle est vraiment magnifique. J’ai presque pleuré. J’ai adoré », a confié la mère de Mlle Tanaka, Mme Tian. « Ça englobe tout, notamment la culture traditionnelle et des récits historiques… Ce spectacle nous encourage à être vrais, bons et endurants. Il nous pousse à être positifs, et à promouvoir la paix dans le monde. »

Une des danses présentées par Shen Yun raconte une histoire ayant lieu dans le Xinjiang, où vivent les Ouïghours. La toile de fond, la chorégraphie, la musique et les costumes sont tous authentiques.

« J’ai été très touchée ! Le Xinjiang me manque, » a déclaré Mme Tian.

Le régime communiste chinois ne permet pas aux citoyens de critiquer le Parti, ni d’évoquer les persécutions qu’il inflige au peuple. Pour préserver la sécurité des personnes interrogées et de leurs proches, nous n’avons pas publié les noms complets.

Reportage réalisé par l’équipe d’Epoch Times à Kawaguchi, au Japon.

Epoch Times est un partenaire privilégié de Shen Yun Performing Arts. Nous avons couvert les réactions du public depuis la création de Shen Yun en 2006.