Shen Yun « en harmonie avec le divin », selon un chef d’entreprise

Shen Yun « en harmonie avec le divin », selon un chef d’entreprise

Didier Debusschere à l’occasion de la deuxième représentation de Shen Yun à Nice le 31 mars 2019. (Epoch Times)

2019/04/01

NICE – Didier Debusschere est chef d’entreprise dans l’immobilier en région lilloise, mais c’est dans le sud de la France, à Nice, qu’il a découvert Shen Yun en ce dimanche 31 mars.

Habitué des grands spectacles d’opéra à Paris, M. Debusschere a découvert cette fois la danse classique chinoise.

« C’est un spectacle classique différent, mais qui est tout aussi performant et agréable à regarder », a-t-il confié, précisant que ce sont de « très beaux costumes » et de « très, très belles danses ».

Il salue ainsi « un très bel d’esprit d’ensemble » présent chez les danseurs, qu’il qualifie de « formidables ».

L’orchestre de Shen Yun, qui accompagne et ponctue l’évolution sur scène des danseurs, ne lui a pas été indifférent. « La musique est superbe ! Nous aimons bien la musique d’opéra, mais là, les musiciens sont vraiment géniaux ! », s’est-il exclamé, enthousiaste.

« Il y a un bon chef d’orchestre, on voit que cela suit bien. Et en plus, il y a une harmonie parfaite entre la musique et les gestes, et ça, c’est très bien ! »

Cette harmonie, M. Debusschere l’a aussi retrouvée à travers le fonds de scène animé, un concept unique qui allie l’affichage de somptueux paysages colorés avec les mouvements des danseurs, lesquels semblent ainsi tout droit sortis du paysage.

« J’ai vu que c’était quelque chose qui a été breveté, c’est génial ! Au niveau de la scénographie, je trouve ça formidable, je n’avais jamais vu, je ne savais pas que cela existait et qu’on était capable de faire ça », a-t-il ainsi confié.

Shen Yun s’est donné pour mission de faire revivre la culture traditionnelle chinoise. Sur le site de Shen Yun, il est expliqué ceci : « L’Empire céleste, c’est sous ce vocable que l’on connaît la Chine depuis les temps anciens. Cela ne se réfère pas uniquement à la puissance et à la position de la Chine en tant qu’Empire du Milieu de l’Asie orientale ; ceci implique également une signification plus profonde, décrivant une terre où le divin et le mortel ont un jour coexisté. Cela se réfère à la croyance selon laquelle le divin, à travers différentes dynasties, a transmis une culture riche et abondante au peuple chinois. C’est pour cela que l’on considère que la culture chinoise est ‘inspirée par le divin’ ».

La spiritualité fait donc partie intégrante des histoires contées dans Shen Yun, mettant en avant les valeurs universelles qui forgèrent non seulement la Chine, mais aussi toutes les autres civilisations. Courage, loyauté, bonté, patience… sont donc des valeurs véhiculées par les héros de Shen Yun.

« J’ai trouvé justement qu’on sentait bien cette harmonie avec le divin et le spectacle… Pour moi, c’est vraiment très, très bien ! »

Si M. Debusschere apprécie et reconnait bien l’importance de ces valeurs, il déplore tout de même que « malheureusement, ce sont des choses qui sont mises à l’écart dans la nouvelle génération ».

Ce sont pourtant les nouvelles générations qui sont impliquées dans cette histoire contemporaine qui aura particulièrement marquée M. Debusschere : « L’histoire de la prison avec la jeune femme à qui on a retiré les organes, c’est quelque chose que je ne savais pas ça, vous voyez », a-t-il déclaré, faisant référence à la persécution des pratiquants de Falun Gong par le régime chinois. Ce tableau dansé rappelle la terrible actualité du trafic d’organes perpétré sur ces pratiquants d’une méthode de méditation basée sur les principes universels de « Vérité, Bonté, Patience ».

M. Debusschere exprime ainsi une forme de reconnaissance envers Shen Yun, lui permettant d’en savoir plus sur la Chine contemporaine tout en voyageant, depuis son fauteuil, à travers la Chine traditionnelle, mosaïque d’ethnies et de dynasties.

« C’est quand même agréable puisque quand vous visitez un pays, c’est aussi pour connaitre les traditions. Vous vous mettez au goût du jour du pays. Et là, sans y être, vous retrouvez exactement ce qu’il s’y passe. »

 

Epoch Times considère Shen Yun Performing Arts comme l’un des évènements culturels les plus importants de notre temps et assure la couverture des réactions du public depuis la création de la compagnie en 2006.