Seine-Saint-Denis: une dizaine d’individus passent à tabac un conducteur de la RATP

6 juillet 2022 Mis à jour: 6 juillet 2022
FONT BFONT SText size

Ce dimanche 3 juillet, un conducteur de bus de la RATP a été agressé par une dizaine de jeunes à Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis). Il venait d’éviter de justesse un enfant qui traversait devant lui. Une vidéo amateur a été largement relayée sur les réseaux sociaux.

Le conducteur d’un bus RATP de la ligne 361 a été pris à partie par une dizaine de jeunes, ce dimanche 3 juillet aux environ de 19 h 25, rapporte Le Parisien. Les faits se sont produits à Epinay-sur-Seine.

Il avait effectué une manœuvre pour éviter de percuter un enfant

Une partie de la scène a été filmée par l’un des témoins qui se trouvait à l’intérieur du bus. Les images montrent un groupe de jeunes hommes se ruer sur le chauffeur, alors qu’il était descendu de son bus. Les individus ont ensuite tenté de le faire tomber à terre tout en le rouant de coups de poing et de pied.

Précédemment, le conducteur venait d’effectuer une manœuvre pour éviter de percuter un enfant qui traversait la route, dans le quartier Orgemont, détaille une source proche du dossier au Parisien. À ce moment, des témoins l’auraient insulté et c’est à l’arrêt suivant que les jeunes hommes s’en sont pris à lui.

Parmi les usagers du bus, que l’on entend crier, aucun n’est venu secourir le chauffeur. Selon une note de la société de transport en commun, l’agression se serait produite « à la suite d’un différend de la circulation ». « Des individus ont agressé le machiniste avant de prendre la fuite », est-il encore mentionné.

Il n’y a eu aucune interpellation

La police et le groupe de protection et de sécurité des réseaux (GPSR) sont intervenus pour prendre en charge la victime. Présentant « une plaie saignante à la tête et des hématomes sur l’épaule gauche », l’homme, âgé d’une trentaine d’années, a été transporté à l’hôpital Delafontaine à Saint-Denis, indiquent nos confrères.

Une enquête a été ouverte et « une plainte a d’ores et déjà été déposée », précise la Régie. Aucun des auteurs de l’agression n’a été interpellé. Quant à la RATP, elle s’est dite indignée par l’acte de violence dont a été victime l’un de ses agents. Elle a signifié qu’elle soutiendrait ce dernier dans ses démarches.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du Parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé