Seine-Saint-Denis : un jeune de 19 ans tué « sous les yeux de sa mère » dans une fusillade à Aubervilliers

18 octobre 2021 Mis à jour: 18 octobre 2021
FONT BFONT SText size

Un drame s’est produit ce mercredi 13 octobre à Aubervilliers. Un jeune de 19 ans a été tué par balles sous les yeux de sa propre mère.

La mère du jeune homme de 19 ans, tué lors d’une fusillade ce mercredi 13 octobre à Aubervilliers, a été si choquée qu’elle en a perdu connaissance. Son fils devait aller voir un copain, il a été pris dans un guet-apens et n’est jamais revenu.

« Il a dit à sa mère qu’il allait voir un copain, qu’il revenait dans dix minutes »

Ce jeune habitant la cité de Venelles allait fêter ses vingt ans. Une femme le décrit comme « un garçon gentil, d’une famille modeste ». Il a été abattu au pied de son immeuble, mercredi dernier, aux environs de 21 heures, rapporte Le Parisien. De nombreux témoins ont entendu les détonations, au niveau de la rue de Landy, côté Aubervilliers, en limite de Saint-Denis. « On est descendus pour voir ce qu’il se passait. On a vu les policiers qui étaient en train de réanimer un jeune qui était par terre », explique une femme.

Cette tragédie s’est déroulée « sous les yeux » de la propre mère de la victime, soulignent d’autres femmes. « Elle était sur le balcon. Elle a vu toute la scène. Elle a perdu connaissance. Elle est toujours en état de choc et ne parle plus », racontent-elles encore, confiant désormais avoir « peur ».

Plusieurs agresseurs auraient été vus et on parle d’un guet-apens dans lequel se serait retrouvé le jeune homme. Alors qu’il était chez lui, il aurait reçu un coup de téléphone, précise le journal. « Il a dit à sa mère qu’il allait voir un copain, qu’il revenait dans dix minutes », indique une personne.

Deux autres jeunes ont été blessés…

Au cours de cette fusillade, deux autres jeunes, âgés de 19 et 25 ans et résidant rue Gaëtan-Lamy, auraient également été touchés au mollet pour l’un et à la main et la cuisse pour l’autre. Pour autant, leur pronostic vital n’est pas engagé, l’un des deux ayant réussi à se cacher derrière un distributeur de billets.

Une enquête est en cours. Elle a été confiée aux hommes de la sous-direction de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis, précisent encore nos confrères. Réquisitionnées, les vidéos des caméras de surveillance devraient permettre de faire avancer les investigations.

Des habitants du quartier se plaignent de voir les trafics de drogue et les incivilités se multiplier dans ce quartier depuis quelques mois. Certains se demandent quelles actions mènent les élus pour lutter contre ces fléaux. Ling Lenzi, la maire adjointe en charge de la sécurité à Aubervilliers a affirmé au Parisien : « On essaie de faire des choses. Des opérations coups de poing sont menées. » « Malheureusement, malgré nos efforts, ce drame n’a pas pu être empêché », déplore l’élue.

 


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées:
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé